habillage
premium1
premium1
actu_17388_vignette_alaune

Un kit main libre pour Burger King

Le 4 juill. 2013

A l'occasion de ses cinquante ans, Burger King invente l'accessoire idéal pour s’adonner à ses activités favorites tout en continuant à manger.

Cette innovation, un brin étrange, est baptisée le "Hands-Free Whopper". Elle consiste en un support à hamburger qui, placé autour du cou, permet à son propriétaire de maintenir le précieux à hauteur de bouche. Pas certain que ce soit réellement maniable mais l’annonce publicitaire pour vanter les mérites de "Hands-Free Whopper" tend à nous le faire croire. Elle met en scène diverses personnes, équipées de l’accessoire, qui tentent de manger leur Whopper sans se salir et en mettre partout.

Une invention qui tient surtout du gag et du buzz espéré par la marque à l’occasion des cinquante ans.

Ces kits mains libres ont été distribués aux consommateurs les plus fidèles de la marque sur l’île de Porto Rico. Espérons que ceux-ci ne l’utilisent pas comme moyen pour plus de passivité. Car si l’annonce, signée DLC/Ogilvy & Mather, met en scène des personnes actives, on imagine plus facilement un ado accro. à son canapé et aux jeux video l’utiliser. Le Hands-Free Whopper pourrait s’avérer l’ennemi notoire de toutes ses nouvelles stratégies mises en place par les chaînes de fast-food et autres géants du soda, pour pousser les jeunes à faire du sport et manger sainement.

 

Toujours est-il que les adeptes français du Burger King auraient certainement préféré, plutôt qu’un gadget, voir la chaîne rouvrir ses restaurants en France. En effet, et ce depuis quelques années, la chaîne entretient le mystère sur sa possibilité de retour en France. Celle qui avait quitté le pays en 1997, faute de rentabilité face à McDonald's et Quick, ne cesse de susciter un engouement passionné de la part des adeptes du mythique Whopper. Eurostar en avait d’ailleurs fait son fer de lance pour une de ses campagnes. Au jour d’aujourd’hui, un seul Burger King est ouvert en France : situé à l'aéroport Marseille-Provence et ouvert depuis le 22 décembre 2012, il ne désemplit pas. Aujourd’hui, on ne va plus à l’aéroport pour prendre son avion, mais pour commander son Whooper.

 

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.