actu_18616_vignette_alaune

Twitter en toute discrétion

L'hôtel majorquain Sol Wave House propose à ses clients des séjours 100% connectés via un réseau interne Twitter. Un #cocktail s’il vous plait ?

Cet hôtel situé à Majorque propose, en ses murs, de vivre différemment ses vacances. Via la communauté de Sol Wave House #SocialWave, il est désormais possible de rencontrer des gens, tisser des liens et être au courant de tout ce qui se passe autour de vous.

Sol Wave House propose ainsi de fusionner réel et virtuel ; de relier un lieu physique, l’hôtel et toutes les personnes qui s’y trouvent, avec une communauté sociale propre, où connaître, tisser des liens, s’amuser, participer, expérimenter, draguer, twitter et bien plus encore… Chaque recoin de l’hôtel a été pensé en ce sens.

Il est par exemple possible de Twitter le personnel (en utilisant des hashtags comme # fillmyfridge) ; de souscrire à une assistance spécifique client (#TwitterPartySuites) ;  de flirter en envoyant des messages directement réceptionnés sur les lits à baldaquin balinais près des piscines (How’s it going #balibed10) ; d’envoyer des baisers numériques ; et de recevoir le flux de posts envoyés de tous les recoins de l’hôtel.

Les membres du personnel peuvent également solliciter les clients via Twitter, en leur proposant de participer à des concours, d’essayer de nouvelles recettes de cocktails,  de nouvelles activités, des soirées à venir ou tout simplement en leur conseillant de se rendre à la piscine (# twitterpoolparty). L’hôtel a été conçu comme un véritable amphithéâtre : les chambres et les balcons sont orientés vers les parties communes, que ce soient la piscine, les chaises longues ou les espaces DJ. Des moustaches ont également été disposées sur les miroirs des chambres afin d’inciter les clients à se prendre en photo avec, pour ensuite les twitter. Tout est conçu pour être partagé. Le compte Sol Wave House est néanmoins réservé aux clients, seuls ces derniers y ont accès renforçant d’autant plus l’aspect communautaire.

 

Une formule qui devrait certainement ravir les digital native, à l’instar de ceux qui pour le coup, pendant leurs vacances, souhaitent réellement se déconnecter.

 

 

(Source: NY Times via Gizmodo).

 

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.