habillage
actu_19654_vignette

Touchez mon crâne Monseigneur

Le 19 déc. 2013

Observer et toucher est la base d'un bon diagnostic. Les crèmes de soins cutanées Actikerall proposent une immense et étonnante tête de silicone interactive pour aider à décrypter les kératoses actiniques.

Cette installation baptisée « Kim’s Head » a été conçue dans le but d’aider les médecins à reconnaître et diagnostiquer les lésions cutanées de kératose actinique. Ces petites lésions cutanées sont très fréquentes : elles touchent essentiellement les personnes à peau claire et trop exposée au soleil. Pas très esthétiques, ces lésions doivent être surveillées car elles sont susceptibles de devenir cancéreuses.

Kim’s Head tend à faciliter le diagnostic et promouvoir Actikerall: cette tête chauve, composée de silicone et fibre de verre, présente de nombreux types de lésions cutanées de kératose actinique, réalistes et à la mesure du support, c’est à dire gigantesques. Ces lésions cachent en réalité des capteurs : une fois pressés, ceux-ci activent un mur d’image. Sont alors affichés le diagnostic, les causes et le traitement approprié.

Kim’s Head s’inscrit dans la continuité de la campagne Actikerall. L’homme qui figure sur les annonces publicitaires est d’ailleurs celui sur lequel a été moulée la fameuse tête. 

La fabrication des lésions a été supervisée par des dermatologues de renom spécialisés dans la kératose actinique. Un projet, initié par l’agence Fictio, qui a su susciter l’engouement des participants. Kim’s Head est présenté lors de congrès médicaux et d’événements dermatologiques en Europe. Récemment, cette installation a voyagé à Londres, Liverpool, Barcelone, Berlin, Istanbul, Dresde, Milan, Rome et la suisse.

Adrien de Blanzy - Le 19 déc. 2013
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.