actu_24528_vignette

Tinder dit ciao aux poils

La question est sur toutes les lèvres moustachues. Doit-on ou non entretenir sa pilosité faciale quand on est un mâle, ou a-t-on plus de chances de séduire la donzelle en assumant son côté bestial ? Le verdict est là : si vous espérez matcher, mieux vaut vous raser...

Si les marques utilisent de plus en plus Tinder pour communiquer (pour une bonne cause ou une bonne bière), certaines font aussi appel à la science de l’appli de dating pour en déduire des informations sur les consommateurs.

C’est le cas de Gillette. En collaboration avec Tinder, la marque a étudié le comportement des femmes par rapport à des profils d’hommes hirsutes ou rasés de près.

Le résultat ? En étant un habitué du coup de rasoir, messieurs, vous auriez 74% de chances auprès des demoiselles.

L’étude a été réalisée sur 100 000 profils pour voir quels étaient ceux qui séduisaient le plus les jeunes femmes, entre les bien et mal rasés. Par la suite, la marque a invité les barbus à se raser, pour voir lesquelles de leurs photos, avant ou après, avaient le plus de succès.  

Sur un site dédié, Gillette présente différentes expériences et en dévoile les résultats. Et pour ne pas brusquer les gentlemen qui tiendraient trop à leurs poils, la marque a fait de jolis graphiques (qui, semble-t-il, blesseraient moins leur ego). Enfin, si vous connaissez un energumène en mal d’amour du fait d’une pilosité mal gérée, vous pouvez aussi télécharger des messages à lui faire passer (tels que « Girls like your stubble. As a friend » - « Les filles aiment ta barbe de trois jours. En tant qu’amie » ou « Take it all off. Maybe she will, too » - « Allez, rase tout. Peut-être qu’elle en fera autant »). 

 


premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.