premium1
habillage
actu_23553_vignette

The sound of Torture

Le 3 nov. 2014

Un même objet peut servir des causes différentes : Amnesty nous en fait la démonstration avec un concerto à double tranchant. The sound of Torture... pour sortir de notre silence.

Les images de cette campagne rappellent les campagnes de promotion pour des films d’horreur comme Saw ou Hostel ; pourtant il ne s’agit en rien d’un divertissement. L’ONG de défense des droits de l’homme, en partenariat avec des artistes et des musiciens, a édifié un instrument composé d’objets du quotidien recyclés. Un fait courant pour les adeptes de percussions prêts à se faire la main sur n’importe quelle tôle et également pour ceux qui souhaitent délier les langues dans un mépris total des droits de l’homme. La « musique » qui s’en extrait n’est pourtant pas la même. Amnesty propose aux internautes d’en faire l’expérience avec une plate-forme dédiée.

Une expérience choc qui vise à rappeler à tous qu’encore aujourd’hui dans de nombreux endroits, des gens sont torturés et maltraités. Pour lancer cette campagne, l’ONG a organisé un concert avec le fameux instrument en plein cœur de Lisbonne : une fois l’évènement terminé il a été demandé aux spectateurs, non pas des pièces pour les musiciens, mais des signatures pour aider de réelles victimes soutenues par Amnesty International.

 

Sylvie le Roy - Le 3 nov. 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.