Sortir l'autisme de la malédiction

Depuis des millénaires, l'autisme est perçu en Chine comme le fruit d'une faute dont les parents doivent s'acquitter. Une représentation contre laquelle la Fondation Yang Ai veut lutter.

Leo Burnett Shanghai a réalisé des sculptures vivantes dans les rues de Shanghai figurant l'isolement dans lequel sont tenus enfants et parents.

L'opération a été relayée dans plus de 60 médias nationaux et locaux, touchant une audience estimée à plus de 20 millions de personnes.

 

L'agence a reçu un Lion d'Or dans la catégorie Design.

 

 

 

Plus sur le site de la Fondation Yang Ai, voir ici.

 

 

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.