premium1
premium1
actu_12859_vignette_alaune

Si t'aimes les bouquins, tape dans tes mains

Le 18 avr. 2012

L'association "Reading is fundamental" a recruté la crème des personnages de contes pour nous convaincre de l'importance de la lecture pour les plus jeunes. Le résultat : une explosion de couleurs et de bonne humeur.

 

Pour Reading is fundamental (RIF), association à but non lucratif fondée en 1966, il s'agit d’envoyer un signal clair aux professionnels du livre et aux amoureux de la lecture : aujourd’hui, il n’y a qu’un seul livre pour trois cent enfants vivant dans des communautés mal desservies aux Etats-Unis. Or, comme chacun sait, un livre entre les mains d’un enfant peut avoir un effet incroyable sur toute sa vie : il suscite de nouvelles ambitions, aide à surmonter des obstacles et inspire les esprits curieux. Un simple texte peut ouvrir de nouveaux horizons et de nouvelles portes. Put your face in a book!

Depuis sa création en 1966, le RIF a récolté quelque 400 millions de livres, qu’il a offert gracieusement à 35 millions d’enfants. L’association assure également des cours d’alphabétisation. Aujourd'hui, il y a encore 16 millions d'enfants vivant dans la pauvreté aux États-Unis et n’ayant pas d’accès aux livres. L'association invite les amateurs de livres à s'unir et à croire en leur puissance transformatrice.

Avec Book people unite, le RIF espère récolter de l’aide et des fonds. L’initiative est soutenue par la Bibliothèque du Congrès et l’Ad Council. Le film signé Mother New York est diffusé en TV, en presse, en affichage, sur le web, à la radio. Il cible principalement les adolescents de moins de 15 ans.

Le film est un mélange d’images réelles et enfantines qui donne envie de se plonger dans les pages d’un livre de contes pour explorer ces mondes semi-imaginaires : s’y juxtaposent le Capitaine Crochet, Boucle d'Or, Le Petit Chaperon Rouge, Pinocchio, Babar, les Trois Petits Cochons… et des artistes de renom (Jack Black, Chris Martin, John Legend, Jim James, Jason Schwartzman, Nate Ruess, Melanie Fiona, Carrie Brownstein, Regina Spektor, Consequence), passionnés de lecture, qui ont prêté leur voix à chaque personnage.

Jed Grossman, directeur artistique de Mother New York, s’est dit, selon le NY Times, largement inspiré par la chanson We are the World pour cette création. Tous unis, pour un révolution du livre.

 

 

 

 

 

 

L'ADN - Le 18 avr. 2012
premium 2
premium 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.