Scènes de sévices sur Twitter

 

 

 

Le 12 mars dernier, Reporters sans frontières célébrait la Journée mondiale contre la cyber-censure.

A cette occasion,  RSF a sollicité, en collaboration avec l’agence  Saatchi & Saatchi, les utilisateurs de Twitter les plus suivis en Espagne. Ceux-ci devaient faire croire qu'ils étaient torturés, persécutés, emprisonnés... Des amis complices devaient se charger de relayer les tweets en envoyant de faux messages. L’opération a eu un véritable écho, mais les réactions se sont révélées très différentes, stupeur ou considération. 

600 « suiveurs » ont, depuis, adhéré à la cause  et la campagne a été relayée en affichage, en radio et sur les réseaux sociaux. 

L’idée: défendre un Internet libre et accessible à tous. « Les médias changent, mais la vérité demeure ». 

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.