RSF donne la parole aux dictateurs

 

 

 

La vérité ne sortira jamais de la bouche des dictateurs.

 

Publicis Brussel a réalisé pour Reporter sans Frontières trois annonces presse diffusées dans Libre Belgique, quotidien le plus imprimé dans la partie francophone du pays.

 

Vendredi dernier, en pleine page on pouvait découvrir le portrait de Mouammar Kadhafi, lundi celui de Vladimir Poutine et hier matin celui de Mahmoud Ahmadinejad. En dessous de chaque photo se trouve un code QR. Après l’avoir scanné, l'utilisateur pose son iPhone sur la bouche du dictateur. Et celle-ci se met alors à parler. Ce n’est évidemment pas la voix du dictateur que l’on entend, mais bien celle d’un journaliste qui raconte ce qui se passe précisément en Lybie, Russie ou en Iran.

 

Le petit film se clôture par la signature suivante: “Because there are mouths that will never speak the truth” ainsi qu’un appel à soutenir Reporters Sans Frontières.

Le dispositif renvoie sur le site de Reporter sans Frontières et pour ceux qui ne possèdent pas d'Iphone, un autre site a été créé qui explique le processus.

 

 

 

 

 

Une mise en valeur du message qui rappelle le clip réalisé par le collectif We Are From La (Wanda) pour le nouvel EP de Cassius I love u so.

 

 

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.