habillage mobile
premium 1
premium 1
actu_10993_vignette_alaune

Rolex transmet les talents

Le 21 nov. 2011

Rolex emboîte le pas des grands maîtres. A l’image de Camille Pissarro, de Christian Gottlieb Neefe, mentors respectifs de Gauguin, Cézanne et Ludwig van Beethoven, l’horloger suisse poursuit son projet « Rolex Mentor and Protégé ».

Depuis son lancement en 2002, ce programme de mentorat artistique a permis à vingt-neuf jeunes talents originaires du monde entier de bénéficier pendant un an des conseils artistiques et de l’expérience d’un maître de leur discipline : art dramatique, arts visuels, danse, cinéma, littérature et musique.

 

Un tête-à-tête maître/disciple, d’une durée d’un an, qui a pour but de perpétuer le patrimoine artistique à travers les âges. Dans chacune des six disciplines, un mentor s'engage à encourager et conseiller le protégé. Partager, apprendre et grandir sont le leitmotiv de ce projet ambitieux.

Les mentors sont sélectionnés par un jury d’artistes et de praticiens. Une fois désignés, ils établissent le profil du protégé avec qui ils aimeraient travailler. Le protégé, quant à lui, présente sa candidature à Rolex. Un comité étudie les candidatures et en recommande trois au mentor qui sélectionne le finaliste.

 

Pendant un an, le mentor et le protégé passent au moins six semaines ensemble. Ils décident de la façon d'organiser leurs échanges, Rolex assurant le soutien logistique et financier.

Chaque protégé reçoit une subvention de 25.000 dollars durant l'année de mentorat, en plus de l'argent destiné à couvrir les voyages et autres dépenses importantes. Suite à cette collaboration, il reçoit 25.000 autres dollars en vue d’une future création. Le Mentor perçoit 50.000 dollars.

Un sacré coup de pouce pour des artistes en devenir. Car, si ceux-ci reconnaissent l’imitation ou la reproduction des œuvres des anciens comme une phase importante de leur apprentissage, ce travail de rencontre et d’échange leur permet de trouver et d’affiner leur propre chemin artistique en perpétuant l'héritage de leurs aînés.

 

 

Sur la période 2010/2011, ont été sélectionnés cette année (Protégé/ Mentor):
La réalisatrice palestinienne Annemarie Jacir et le réalisateur chinois Zhang Yimou.
Le danseur australien Lee Serle et la danseuse et chorégraphe américaine Trisha Brown.
L’actrice, auteur et metteuse en scène libanaise Maya Zbib et le metteur en scène américain Peter Sellars.
L’artiste sud-africain Nicholas Hlobo (ci-dessus) et le plasticien contemporain d’origine indienne Anish Kapoor.
La poète américaine Tracy K. Smith et l'écrivain, poète, homme de théâtre, éditeur, traducteur et journaliste Hans Magnus Enzensberger.
L’australien Ben Frost et le musicien britannique Brian Eno.

 

Des personnalités telles que Martin Scorsese, Jessie Norman, Youssou’Dour, Stephen Frears… ont participé au projet antérieurement.

 

- Accéder au programme 2011-2012 -

 

 


Maya Zbib & Peter Sellars.

  

L'engagement de Rolex à la culture ne date pas d’hier. La marque entretient des liens très forts avec de nombreuses personnalités, notamment celles qui appartiennent au monde des arts et plus particulièrement de l’opéra: Kiri Te Kanawa (1970), Placido Domingo (1982), Rolando Villazon, Renée Fleming et Cecilia Bartoli ont noués des partenariats avec Rolex. A cette liste prestigieuse, viennent s’ajouter également le violoniste Maxim Vengerov, la chanteuse et pianiste de jazz Diana Krall ou encore le joueur de sitar Anoushka Shankar.

La marque parraine également Operalia, un concours international d'Opéra fondé en 1993 par Placido Domingo et le Verbier Festival, rendez-vous incontournable des amateurs de musique classique. Depuis 2006, Rolex a également crée des liens solides avec l'Opéra de Monte-Carlo et la Scala de Milan.

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.