actu_17142_vignette_alaune

Richard Branson joue les hôtesses de l'air

Le milliardaire est un homme de parole. Un pari malheureux lui a valu d'enfiler l'uniforme d'hôtesse de l'air : résilles, faux-cils et tout l'attirail des idées reçues.

Les passagers du vol Perth-Kuala Lumpur ont profité dimanche dernier des services d’une hôtesse de l’air très particulière : le fondateur du groupe Virgin himself, vêtu pour l’occasion du fameux tailleur rouge à la jupe courte, accessoirisé de bas résilles, de talons hauts et d’un rouge à lèvre particulièrement clinquant.

N’allez pas croire que Richard Branson ait perdu la tête, il a tout simplement échoué au pari qu’il avait fait trois ans plus tôt avec son ami et concurrent Tony Fernandes, président de la compagnie low cost Air AsiaX et patron de l'écurie Lotus F1. Les deux hommes avaient misé sur leurs résultats respectifs en Formule 1 pour la saison 2010, sous peine de devoir se travestir en hôtesse de l’air. Lotus F1 a terminé dixième, tandis que Virgin Racing, écurie de Virgin, a fini à la douzième place.

 

"J'ai fait des choses hors du commun dans ma vie mais celle-ci est sans doute la plus extraordinaire : je viens d'apprendre à marcher avec des talons hauts", a déclaré Richard Branson sur Twitter quelques heures avant le vol. Une mise en scène qui prouve une nouvelle fois sa capacité à l’auto-dérision, à des fins commerciales.




premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.