actu_14130_vignette_alaune

Retour sur l'impossible conversation

Au printemps dernier le Metropolitan Museum de New-York inaugurait en grandes pompes et lors de la soirée Red Carpet, l'exposition "Schiaparelli & Prada, Impossible Conversations". Une exposition qui a mis en avant des créations mais bien au-delà, les personnalités avant-gardistes de ces deux créatrices italiennes.

 

« It’s not fashion, it’s a way we live »

L’exposition mettait en scène les affinités frappantes (détermination, vision du monde de la mode, définition de la beauté, philosophie de vie), entre ces deux designers italiens vivant à différentes époques. Pour scénariser "Schiaparelli & Prada, Impossible Conversations", les curateurs Harold Koda et Andrew Boltonse se sont inspiré des « Impossible Interviews » publiées dans les années 30 dans Vanity Fair. A l'époque une de ces "Impossible Interviews" avait été imaginée entre Schiaparelli et Staline.

Toutes deux aiment l'art contemporain

Miuccia Prada a lancé sa fondation dédiée à l'art contemporain  depuis plus de 10 ans maintenant, Elsa Schiaparelli a, elle, traduit son amour pour l'art contemporain par de nombreuses collaborations avec les plus grands artistes de l'époque (Salvador Dali, Man Ray, Jean Cocteau...). Mais ces deux-là ont vraiment des divergences d'opinions sur ce qui doit être porté au-dessus ou en-dessous de la ceinture notamment. Quand la première choisit de sublimer le buste et d'orner de chapeaux étonnants les têtes les femmes des années 30, Miuccia Prada mise sur les jambes et opte pour une liberté d'avoir aux pieds les créations les plus extravagantes, comme en témoigne cette paire de chaussures enflammées de la saison dernière.

L’exposition dévoile différentes thématiques: Ugly Chic, Waist Up/Waist Down, Hard Chic, Naïf Chic, The Exotic Body…. Avec pour illustrer chacune d’entre elles, les modèles emblématiques des deux créatrices mais surtout ces vidéos comportant les conversations imaginaires des deux protagonistes.

La réussite de "Schiaparelli & Prada, Impossible Conversations" réside dans la création de ces films réalisés par Baz Luhrmann, incarnés par Miuccia Prada et par l’actrice Judy Davis. Ce qui parfait la scénographie. Néanmoins, après la fabuleuse exposition organisée en 2011 par le Met « Savage Beauty » sur Alexander McQueen, "Schiaparelli & Prada, Impossible Conversations" semble bien trop courte.

L'exposition qui vient de prendre fin a débuté en mai dernier, le moment propice où Diego Della Valle a annoncé la renaissance de la marque, Elsa Schiaparelli.(Voir Interview de Camilla Schiavone) La Schiap is back!

 

Virginie Achouch

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.