habillage
actu_13662_vignette_alaune

Quand les suisses se rebellent

Le 23 juill. 2012

Plutôt que de porter des uniformes fabriqués à l’étranger par des personnes exploitées, les Suisses ont décidé de se rendre quasi nu à leur travail. La sirène des pompiers n'en est toujours pas revenue .

On estime à deux millions le nombre de personnes en Suisse qui porte un uniforme de travail, soit près de 50% de la population active. Une grande partie de ces vêtements est acheté par le gouvernement fédéral, les cantons, les municipalités et les hôpitaux, et par conséquent les contribuables. Mais combien savent que ceux-ci sont fabriqués par des couturières en Macédoine, payées 122 francs par mois, soit 70 centimes de l’heure ? Combien accepteraient encore que cet argent permette d’exploiter des gens ?

Pour alerter l’opinion publique sur ce fait, la Déclaration de Berne lance aujourd’hui une grande campagne et demande des réglementations juridiques plus fortes pour un approvisionnement durable. Première initiative ce film « La vérité (presque) nue sur les uniformes suisses » qui met en scène sous forme de caméras cachées des infirmières, des policiers ou autres agents publiques, exerçant leur métier en petite tenue.

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.