Quand Ikea supprime les femmes

Aucune femme ne figure sur le catalogue Ikea en Arabie Saoudite. Un choix qui suscite un véritable tollé en Suède et qui oblige le groupe à s'expliquer.

Les catalogues Ikea sont les mêmes pour chaque pays, à une exception près, a dévoilé lundi dernier, le site Metro suédois : l’Arabie Saoudite. Si les photos restent les mêmes, les femmes ont cependant été totalement effacées du catalogue. On observe ainsi ce petit garçon en train de se brosser les dents dans la salle de bain : dans la version originale sa maman se tient à ses côtés, en Arabie Saoudite celle-ci a totalement disparue.

Une supercherie qui, une fois découverte, a suscité de vives réactions au sein du gouvernement en Suède. Ainsi Ewa Björling, la ministre au Commerce extérieur, a déclaré dans un communiqué : « Cela ne se fait pas de supprimer ni d'effacer les femmes de la réalité. Si l'Arabie saoudite n'autorise pas aux femmes d'être vues, entendues ou de travailler, elle se passe de la moitié de son capital intellectuel ». Brigitta Ohlsson, la ministre des affaires européennes a estimé sur son Twitter que c’était « Carrément moyenâgeux ! ».

 

Une publicité dont ce serait bien passé Ikea. Le groupe se bat en effet pour l’égalité des chances quels que soient le sexe, les origines, l’âge, la religion, l’orientation sexuelle de chacun. Un combat contre toute forme de discrimination que le groupe réaffirme dans un communiqué de presse lundi soir, sous forme de repentir. Le groupe tient à y préciser qu’Ikea Arabie Saoudite est géré par un franchisé externe du groupe Ikea. Néanmoins, il regrette de ne pas avoir réagi plus tôt d’autant plus que l'exclusion des femmes de la version saoudienne du catalogue est en opposition totale avec les valeurs que défend le groupe. Ikea assure mettre tout en œuvre pour que cela ne se reproduise plus.

 

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.