actu_18653_vignette

Quand 3 milliards de $ partent en fumée

Tesla vit un cauchemar depuis la mise en ligne d’une video d'un de ses Model S en feu. Les images font le buzz et son PDG Elon Musk tente comme il peut de sortir de ce brasier...

Depuis la semaine dernière, le milliardaire Elon Musk, PDG de Tesla Motors, SpaceX et co-fondateur de la société Paypal, tente d'éteindre le brasier. En effet, le 1 octobre dernier, une video d’un modèle berline Model S fait le tour de la toile : on y voit la voiture totalement dévastée par les flammes. Près de 3 119 685 de vues à ce jour. Une véritable douche froide pour les communicants du constructeur américain de voitures électriques de luxe. En effet, ceux-ci avaient tout misé sur la fiabilité de sa technologie et avait même réussi à séduire une clientèle américaine haut-de-gamme.

Après observations, il semblerait que le conducteur ait heurté un gros objet métallique sur la route, à priori perdu par une semi-remorque, ce qui aurait provoqué de nombreux dégâts à l’avant de la voiture. Le conducteur a néanmoins pu quitter l’autoroute sans encombre en suivant les instructions du système d’alerte embarqué. Il a pu alors sortir de l’habitacle, sans aucune blessure.

Pour autant les internautes s’interrogent et se posent la question de la solidité d’un tel modèle. Elon Musk a donc décidé de revenir sur les circonstances de l’évènement et s’est fendu d’un communiqué où il précise : « Si une voiture à essence classique avait rencontré le même objet sur la route, le résultat aurait pu être bien pire. Une voiture à essence de ce type n’a qu’un fine plaque de métal sous le châssis, rendant vulnérable l’arrivée de carburant qui aurait pu embraser l’ensemble du véhicule. » . Il rappelle qu’aux Etats-Unis, les statistiques nationales sont très claires : environ 150 000 véhicules par an prennent feu chaque année. Enfin Elon Musk tente de rassurer les consommateurs : « Par rapport à la distance parcourue chaque année par les américains, cela représente un incendie tous les 32 millions de km. Chez Tesla, il n’y a eu qu’un incendie sur 160 millions de km parcourus… Cela signifie qu’il y a cinq fois plus de chance d’être victime d’un incendie dans un véhicule thermique que dans une Tesla » . Il ajoute également qu’une voiture électrique est bien plus sécuritaire qu'un modèle classique contenant un liquide inflammable » .

Toujours est-il, selon Les Echos, qu’avant l'incident, le cours de Bourse de Tesla avait été multiplié par six en l'espace de neuf mois. Après seulement deux jours, le titre, a subi une perte de capitalisation de près de trois milliards de dollars (2,2 milliards d'euros).

Une mésaventure qui arrive au moment où Elon Musk a annoncé son désir (pendant le Salon de l’Auto de Francfort) d’investir le marché européen. Il affirme avoir optimisé le design de la Tesla Model S pour cette clientèle européenne. Il a également annoncé sur Twitter le mois dernier, qu’il allait prendre le volant d’une Tesla Model S pour un road trip de 6 jours. L’objectif : démontrer la présence des stations « supercharger » Tesla qui permettent de recharger 80% des batteries en 20 mn, soit environ 250 km d’autonomie. Elon Musk prévoit donc 20 arrêts pour parcourir 5150 kilomètres entre de Los Angeles à New York. Preuve que l’on peut voyager loin avec une voiture électrique.

L’affaire ne devrait néanmoins pas ternir à long terme l’image d’Elon Musk. Cet homme, considéré comme l’un des hommes d’affaires les plus en vues des Etats-Unis, est reconnu pour ses projets visionnaires comme Hyperloop, une capsule supersonique capable de relier San Francisco/Los Angeles en seulement 35 minutes par un système électromagnétique fonctionnant à l'énergie solaire. Il a récemment déclaré savoir comment concevoir des gantelets à fusée, permettant de se déplacer dans les airs; il est à l’origine de SpaceX qui vend à la NASA les vols de son vaisseau cargo Dragon vers l’ISS (Station Spatiale Internationale); et vient d'annoncer l'application SpaceX qui permet de développer des fusées de la même manière que Tony Stark dans Iron Man, c’est-à-dire par unique contrôle gestuel.

Jon Favreau, réalisateur des films Iron Man, a d’ailleurs déclaré qu'il s’était inspiré d’Elon Musk pour le personnage de Tony Stark, entrepreneur des nouvelles technologies révolutionnaires. L’homme génère également une image de séducteur, il a notamment fait couler beaucoup d’encre pour sa relation avec Cameron Diaz, rencontrée alors qu’elle venait acheter un des modèles Tesla. Les conférences "Ted" le place même en tête pour le titre honorifique de nouveau Steve Jobs.

Interview d'Elon Musk par Chris Anderson, le fondateur des conférences TED.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.