actu_18630_vignette_alaune

Promenade à NYC avec Banksy

Pendant tout le mois d’octobre, Banksy prend possession des rues de New York. Chaque jour, il révèle l'emplacement d'une nouvelle œuvre.

Le célèbre graffeur britannique fait chauffer les murs avec sa performance « Better Out Than It » (Mieux à l’extérieur, qu’à l’intérieur). Une manière de rappeler que ses œuvres sont faites pour vivre et évoluer dans le paysage urbain, un pied de nez à ceux qui s’arrachent ses fresques pour les stocker.

 

Ce projet a débuté le 1 octobre. Chaque jour, Banksy dévoile sur son site internet et Instagram les photographies de ses oeuvres, disséminées un peu partout dans la ville. Des œuvres éphémères puisqu’elles sont à la portée de n’importe qui ou de n’importe quelle autre bombe. Le premier graff de la série a déjà été recouvert : il mettait en scène deux jeunes garçons faisant la courte échelle pour attraper une bombe de peinture incrustée dans un panneau « Graffiti is a crime ».

 

Certaines œuvres, comme au musée, sont rehaussées d’un numéro spécifique à composer. Ce dernier permet d'accéder à un autoguide. « Vous avez l’impression de regarder l'un des plus grands chefs-d'œuvre du XXIe siècle ? Si c'est le cas, vous n’êtes pas au bon endroit, vous devriez être en train de regarder un chien au pochoir urinant sur une borne à incendie. », précise l'un d'entre eux.

D’autres œuvres sont mobiles : le 5 octobre, l’artiste postait des photos d’un camion recouvert de graffitis. L’arrière, vitré, laissait entrevoir un jardin d’Eden avec un arc-en-ciel, une chute d’eau et des papillons.

Dernier post étrange et totalement en décalage avec la performance : la video d’un rebelle armé shootant Dumbo, l'éléphant volant créé par Disney dans les années 90.

 

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.