habillage
premium1
premium1
actu_11468_vignette_alaune

Polémique à coup de tampons

Le 4 janv. 2012

Jusqu’où peut-on aller pour vendre ? La marque de tampon Libra vient de jouer la carte de la provocation et d’en subir les frais. Son image en a pris un coup.

La scène se déroule dans une boîte de nuit. Une jeune femme et un transsexuel se livrent, dans les toilettes d’une discothèque, à une bataille aussi discrète qu'acharnée aux sujets de leurs atouts féminins. Un tampon sorti du sac de la demoiselle viendra mettre un terme à cette "girlybattle". Sa rivale part dépitée : l’objet du délit vient pointer du doigt un sujet douloureux pour ces personnes qui souffrent de ce mal identitaire. De manière grossière et pour seul but de faire de la promo, la marque laisse penser qu’un transsexuel, même s’il change de sexe, n’en deviendra pas pour autant réellement une femme. "Libra gets girl".

 

Une publicité qui fait scandale en Australie et en Nouvelle-Zélande. Les commentaires ont afflués sur la toile et les réseaux sociaux. Elle a été jugée dommageable et dégradante pour les téléspectateurs qui en demandent la censure.

 

 

L'ADN - Le 4 janv. 2012
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.