habillage
premium1
actu_18382_vignette_alaune

Partageons nos rêves

Le 22 sept. 2013

Le cloud s’attaque à notre subconscient avec Shadow. Ce logiciel permet d’enregistrer nos songes et de les partager pour créer la plus grande communauté de rêves.

"Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux. " écrivait Marcel Proust.

 

Nous rêvons tous 100 minutes par nuit et ce, par intermittence. Des phases de courtes durées qui hébergent quantité d’informations que, pour la plupart (95%), nous oublions dès le réveil. Si la science, via la neurologie, s’intéresse de plus en plus à ce phénomène, elle n’en a pas moins réussi à en percer tous les mystères. Nous savons ce qui se passe dans le cerveau humain, mais nous n’avons aucun moyen de savoir ce qui s'y trame et quantités de données se perdent. C’est la raison pour laquelle, Hunter Lee Soik a décidé de créer un cloud spécifique, berceau mondial des rêves.  

 

Selon ce designer vivant à New York, l’électricité, la créature de Frankeinstein, la résistance pacifique, la technologie laser, aurait été conçus pendant les rêves. En ne se souvenant pas de nos rêves, une immense part de créativité et d’intuition nous échappe donc aujourd’hui. Avec Shadow, il espère créer la plus grande base de données de rêves pour pouvoir mieux les comprendre.

 

Cette application mobile, permet de réveiller progressivement l’utilisateur avec une série d’alarmes et de vibrations de plus en plus fortes. Ce procédé permet, à celui qui dort, de toujours se souvenir de ce dont il a rêvé. Il n’a plus, ensuite, qu’à enregistrer le récit de ses rêves vocalement, ou les écrire ; ou encore répondre à une série de questions destinées à lui rafraîchir la mémoire.

Une fois les données enregistrées, l’utilisateur peut décider de les garder privées ou de les partager. L’anonymat est respecté. Shadow se charge ensuite d’analyser les données du cloud, les habitudes de rêves, les thèmes récurrents, et de transformer ces symboles et ces expériences en connaissances.

 

Hunter Lee Soik souhaite avec cette communauté de rêveurs en apprendre plus sur le subconscient humain. Pour pouvoir matérialiser ce projet, il lance une opération de financement collaboratif sur Kickstarter. L’objectif à atteindre est de 50 000 dollars. Un objectif bientôt atteint puisque le site comptabilise, après seulement trois jours, 34 965 dollars. Cette campagne de crowfundind a débuté le 17 septembre et prendra fin le 2 novembre à 23h11.

 

L'ADN - Le 22 sept. 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.