premium 1
premium 1
sport england

Oui, les femmes « normales » peuvent faire du sport

Le 27 févr. 2017

Des popotins qui remuent, des muscles qui se contractent, et Maya Angelou pour couronner le tout. Et si c’était la recette idéale pour qu’on s’y mette ?

Au lieu de nous montrer des athlètes à la silhouette parfaite, Sport England préfère mettre en scène des femmes pour qui le sport est un hobby ou une passion plutôt qu’un enjeu de performance à tout prix.

C’est dans le cadre de sa campagne « This Girl Can » que l’organisation propose son nouveau spot, signé FCB. Pour l’occasion, ce sont les mots (et la voix) de la poétesse et militante Maya Angelou, avec son ode à la féminité « Phenomenal Woman », qui rythment des images déjà percutantes.

This Girl Can: Phenomenal Women

L’objectif reste inchangé : il s’agit d’inciter les femmes à faire du sport sans se soucier des jugements auxquels elles pourraient être soumises. Car qui dit mouvement dit souvent transpiration, grimaces, et positions improbables. Et c’est normal.

« Lorsque nous faisons du sport, nous sommes nombreuses à nous demander si n’avons pas l’air ridicule, si nous sommes suffisamment bonnes, ou si nous avons vraiment notre place », explique Jennie Price, CEO de Sport England. « C’est pourquoi montrer des femmes qui nous ressemblent en train de faire du sport et dire ce qu’elles ressentent est très puissant ».

La campagne s’inscrit ainsi en opposition avec les magazines, les marques de sport ou les influenceurs qui, selon Jennie Price, donnent des objectifs qui ne sont pas en phase avec la réalité.

Personne ne nous dit que ce n’est pas grave de faire une pause, d’avoir ‘’des jours sans’’, de marcher au lieu de courir.

- Jennie Price, CEO Sport England

Pour renforcer le dispositif, les équipes ont créé une application et un site web dédiés. On y retrouve les portraits et les histoires des femmes qui sont présentées dans la publicité. « Elles nous parlent de périodes où elles ont abandonné le sport, de la façon dont elles l’ont repris… Ça peut parfois paraître très difficile : on a l’impression qu’après avoir arrêté le sport un certain temps on a perdu son endurance ou sa souplesse. Mais nous voulons vraiment que cela puisse devenir un sujet de discussion, afin de montrer qu’une pause n’est pas le synonyme d’un arrêt définitif ».

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.