premium 1
actu_18723_vignette

Orgasmes en série

Le 15 oct. 2013

Lars von Trier dévoile les dessous d’une campagne de marketing bien rodée pour « Nymphomaniac » : des teasers aux scénarios léchés et des visuels osés…

 

Le réalisateur Danois nous avais promis d’aller plus loin, toujours plus loin : les prémisses de son nouvel opus ne le démentent pas. Nymphomaniac, c’est l’histoire de Joe, une femme qui se décrit elle-même comme nymphomane. Elle raconte sa vie, ses bonheurs et ses déboires sous couvert de sexe et d’érotisme. Joe est incarnée par Charlotte Gansbourg, nouvelle muse de Lars von Trier, et le film voit défiler une pléiade de stars telles que Willem Dafoe, Uma Thurman, Shia LaBeouf, Christian Slater, Stellan Skarsgard, entre autres. Nymphomaniac, d’une durée de 5 heures, devrait sortir en France le 1 janvier 2014. En attendant, Lars von Trier se charge de nous faire saliver… patiemment, mais sûrement.

 

Après la diffusion de quatre teasers savamment distillés au fur et à mesure du temps, le réaliste vient de dévoiler une série de quatorze visuels aussi simples qu’évocateurs. Ils mettent en scène, tour à tour, les acteurs dans des positions plus que suggestives. Des poses empruntées à la photographe Aura Rosenberg, elle en avait d’ailleurs tiré le livre Head Shots. Même formule en 1996, avec le film Trainspotting : la campagne d’affichage, terriblement efficace, mettait en scène les acteurs sur fond blanc. Seules leurs expressions de corps et de visages transparaissaient. 
 
Des marques ont déjà utilisé la formule : en 2001, Franck Budgen signait une campagne controversée pour Coco de Mer ; en 2004, Media Therapy dévoilait des visuels orgasmiques pour Trojan ; en 2009, Timothy Saccenti signait la campagne PlayFaces.

 














 

Via www.creativereview.co.uk

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.