habillage
premium1
actu_14877_vignette_alaune

Minnie victime de la mode

Le 1 nov. 2012

Les personnages Disney seraient-ils un tantinet trop gras ? Pour sa campagne de Noël, Barneys présente nos amis Minnie, Daisy et Goofy sérieusement amaigris. Une approche déjà très controversée.

Barneys New York, le détaillant d'articles de luxe, et The Walt Disney Company ont annoncé la conclusion d'un partenariat pour la campagne des fêtes 2012 présentée au magasin Barneys New York qui s'intitule : Electric Holiday. Ce partenariat veut se décliner sur toutes les plateformes et fusionner la créativité et la magie de Disney pour mettre à l'honneur la mode, la musique sous un angle moderne et festif.

Dès la mi-novembre, les vitrines de Barneys New York de Madison Avenue seront au cœur de la campagne Electric Holiday. Une exposition artistique créée par les artistes de Disney sera présentée. Disney a conçu un spectacle d'éclairage électrique tridimensionnel à l'entrée du magasin sur Madison Avenue et dans les vitrines. Pour l’occasion, le compositeur Michael Giacchino a également créé une mélodie rythmée et survoltée.

L'exposition en mouvement d'Electric Holiday mettra en vedette des protagonistes inspirés de Minnie Mouse et de Mickey Mouse et d'autres personnages de Disney. Ils seront transportés dans un monde fantastique et seront transformés en mannequins vedettes défilant à Paris aux côtés de Dingo, Daisy Duck, Blanche-Neige, la Princesse Tiana et Cruella.

Chacun des personnages portera des vêtements uniques et exclusifs conçus par quelques-uns des couturiers les plus influents, notamment : Nicholas Ghesquiere de Balenciaga, Oliver Rousteing de Balmain, Dolce & Gabbana, Alber Elbaz de Lanvin, Peter Copping de Nina Ricci, Proenza Schouler et Rick Owens.

 

Certains visuels de la campagne ont déjà filtré sur la toile. On y voit Minnie, Daisy et Goofy plus maigres que jamais, proche de la taille 0. Des images qui suscitent des interrogations : n’est-il pas préjudiciable de transformer les personnages de notre enfance aux yeux des petites filles ? Il sera plus difficile pour elles de s’identifier à la jolie Minnie avec cette maigreur irréelle. Une tendance à l'anorexie que combat depuis des années l'American Academy of Pediatrics (AAP) : selon un de ses rapports dans la revue Pediatrics, les hospitalisations pour troubles de l'alimentation chez les enfants de moins de 12 ans a augmenté de 119% entre 1999 et 2006.

 

Un mouvement de protestation intitulé “Leave Minnie Mouse Alone!” a d’ailleurs été créé sur la plateforme Change. A ce jour, 139 122 signatures ont été récoltées.

 

 

 

 

 

(Source images : http://www.huffingtonpost.com)

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.