premium 1
actu_29282_vignette_alaune

Meetic et Buzzman vous feront aimer vos gros défauts

Le 17 déc. 2015

Certains tue-l’amour ne pardonnent pas. Mais que les bordéliques compulsifs et ceux qui gardent leurs chaussettes au lit se rassurent : tout n’est peut-être pas perdu. Interview d'Emilie de Fautereau de Meetic et Georges Mohammed-Chérif de Buzzman.

Depuis l’année dernière, Buzzman et Meetic s’amusent de nos imperfections. « Ce qui rend les gens touchants, ce sont leurs imperfections », explique Emilie de Fautereau, Brand and Communication Director Europe de la marque. La première campagne avait permis à Meetic de gagner en image, en notoriété, et en  efficacité. Le message est clair : « Pour faire des rencontres authentiques, il faut être naturel ». Pas toujours facile, dans une époque où séduire est à portée de clics… Or la marque ne veut pas être un facilitateur de rencontres virtuelles, mais permettre aux gens de se découvrir en vrai. « Nous organisons des événements selon les intérêts de chacun, dans un cadre convivial. On s’adresse vraiment à tous les célibataires ».

C’est tout l’enjeu de cette nouvelle campagne, où hommes et femmes, jeunes et vieux, hétéros et homos sont présentés sans filtre, dans leurs petits et gros défauts qui sauront être appréciés par leur future moitié. « Nous adoptons un regard tendre », confie Georges Mohammed-Chérif, CEO de Buzzman. « L’objectif est d’être libérateur par rapport aux gens : tu chantes comme une casserole ? Tu as un peu de brioche ? Comme tout le monde ! ». Le message de marque est bienveillant. « On veut être la marque qui va dédramatiser le célibat »

 

 

La marque veut être dans la proximité. « Dans un marché où des milliers d’applications apparaissent chaque jour, on doit se poser les bonnes questions pour répondre aux consommateurs. Il faut savoir s’adapter à leur personnalité ».

En plus des films, la campagne se décline en affichage. « On s’est imposé ce que l’on dit aux gens : la campagne d’affichage est imparfaite, avec des erreurs. Car ce sont les erreurs qui sont charmantes… ». On vous laisse découvrir le résultat… 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.