habillage
actu_23670_vignette

Matchez une victime de trafic sexuel

Le 12 nov. 2014

Utiliser Tinder pour lancer une campagne sur la réalité du trafic sexuel : c'est ce qu'a réalisé L’Immigrant Council of Ireland.

L’agence eightytwenty a lancé, à l’initiative de l’Immigrant Council of Ireland, une campagne de sensibilisation à l’intention des utilisateurs de Tinder. Une première dans le pays.

Plusieurs faux profils de femmes ont été créés. Si dans un premier temps, tout paraît normal, chaque « slide » révèle une scène qui devient de plus en plus terrible. Femmes marquées, contraintes, ou ultra-jeunes, les photos dépeignent les vérités choquantes d’une situation encore trop actuelle. Les utilisateurs découvrent ensuite des messages sur le sort des victimes de trafic sexuel, et sont invités à se rendre sur le site de Turn Off The Red Light (TORL), la campagne plus générale dans laquelle s’inscrit ce dispositif. Selon TORL, la plupart des travailleurs (et en l’occurrence, ici, des travailleuses) du sexe ne sont pas consentants, et n’auraient en réalité pas d’autres options réelles.

Une campagne qui alimente une nouvelle fois le débat sur l’amalgame entre prostitution et trafic sexuel, et qui s’inscrit dans un contexte politique en pleine réflexion sur la question : l’Irlande du Nord a en effet adopté un projet de prohibition de la prostitution fin octobre.

 

 

 

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.