bannière 2
bannière 2
premium1
lightvert

L’hyper-réalité s'invite en publicité

Le 30 mars 2017

Une start-up britannique promet de diffuser des publicités géantes dans les airs sans support, ni réalité augmentée, dans un futur proche. L’hyper-réalité pointe le bout de son nez et Blade Runner paraîtrait presque contemporain.

L’hyper-réalité est plus angoissante que réjouissante, Keiichi Matsuda critiquait l’année dernière un futur saturé par les médias dans un court-métrage haletant. Un an plus plus tard, sa critique paraît plus que jamais d’actualité : la start-up Lightvert profite de la technologie pour proposer aux annonceurs des espaces publicitaires sans contraintes de format ou de support en les plaçant… n’importe où.

ECHO by Lightvert

La technologie ECHO n’a rien d’un panneau publicitaire classique. Il s’agit d’un nouveau format de display entièrement digital. Lightvert parle d’une technologie révolutionnaire : « ECHO est en passe de révolutionner une industrie de la publicité qui n’a pas évolué depuis l’invention des écrans LED ».

lightvertgratteciel

ECHO fonctionne avec l’utilisation d’une bande réfléchissante ne dépassant pas les 200mm de largeur à fixer sur n’importe quel bâtiment. Un puissant projecteur propulse l’image d’en haut ou d’en bas vers cette même bande qui transmettra l’image. Même s’il fonctionne au sol, le produit peut projeter des images qui apparaissent jusqu’à 200 mètres d’altitude, c’est pourquoi les gratte-ciels sont les premiers concernés pour accueillir ce genre de dispositifs. Fait dommageable, ou non selon votre tolérance vis-à-vis de la pollution visuelle, les publicités n’apparaissent qu’aux yeux du spectateur et une fraction de seconde.

lightvertimprime

En effet, l’image apparaît seulement par intermittence. La technologie exploite la persistance rétinienne, ce même phénomène attribué à vos yeux qui vous donne l’illusion que l’étincelle laisse une traînée enflammée derrière elle ou qui rend fluide vos dessins animés préférés. En bref, vos yeux gardent une image rémanente durant 1/25 seconde et Lightvert exploite ce court laps de temps pour vous transmettre un message publicitaire.

Daniel Siden, CEO de Lightvert, explique : « La technologie ECHO a été très bien reçue par ceux qui ont eu l’opportunité d’y assister (…) Les spectateurs sont avant tout curieux de savoir comment le dispositif fonctionne, ils n'y voient pas juste un appareil publicitaire mais une innovation qui tranche avec les canaux de diffusion traditionnels ». Une chose est sûre, cette technologie permet de libérer les villes de nombreux billboards qui peuvent parfois dénaturer le paysage urbain. Pour autant, la technologie imprime littéralement des messages publicitaires sur vos yeux pour une courte durée et exploite une partie de votre vision à votre insu. Lightvert a lancé en février une campagne de crowdfunding pour développer sa technologie mais ne parvient pas à dépasser la moitié de la somme demandée qui est de 670 000 livres.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour