habillage
premium1
actu_13139_vignette_alaune

Les prostituées sont des femmes comme les autres

Le 18 mai 2012

Pour changer l’image de la prostitution et rappeler que les travailleuses du sexe sont avant tout des êtres humains avec leurs difficultés et leurs droits, Ammar crée la « Prostitute Calling Cards ».

86% des prostituées en Argentine sont mères. Leur métier est particulièrement difficile à concilier avec une vie de famille puisqu'elles sont considérées comme des parias et subissent continuellement des insultes, des rackets et des violences.

Afin de mieux protéger ces femmes, le syndicat argentin Ammar, l'unique syndicat de prostituées au monde, a donc décidé de distribuer des cartes d’appel à différents endroits de Bueno Aires : celle-ci est au premier abord très racoleuse (dévoilant un jeune femme aux allures plus que suggestives, avec indications de ses pratiques et numéro de téléphone). Pourtant, lorsqu’on l’ouvre, elle expose la dure réalité de la vie de ces femmes. L’opération est une réussite. La distribution de ces cartes, fabriquées à moindre coût, a permis d’augmenter de 30% à 45% du nombre d’appels téléphoniques.

 

Selon le site http://www.prostitutionetsociete.fr, les adhérentes d’Ammar aurait par ailleurs décidé récemment de se séparer de l’Association des femmes prostituées d’Argentine parce qu’elles refusent d’être considérées comme des "travailleuses du sexe". Elles optent résolument pour une nouvelle dénomination : "femmes au chômage en situation de prostitution".

 

La campagne est signée Ogilvy & Mather (Buenos Aires).

 

Via http://www.ibelieveinadv.com

 

 

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.