actu_12072_vignette_alaune

Les clowns tristes du carnaval

Derrière l’euphorie du carnaval et son folklore se cachent souvent des visages tristes. Le fard et les paillettes masquent une réalité plus cruelle, celle de jeunes brésiliens victimes d’abus.

Le Brésil est connu pour sa grande pauvreté. Les enfants vivant dans la rue sont confrontés, tous les jours, à la violence : trafic d’enfants, de drogue, prostitution, travail, mendicité et exploitation sexuelle forment leur quotidien.

La prefeitura de Mariana pointe du doigt les abus sexuels dont ils sont victimes et rappelle que pour certains, carnaval ne rime pas forcément avec festivité.

"During carnival, there's joy everywhere. Except in some children's face.
Sexual intercourse with children is a crime.
Report: 3558-2216"

Ces deux très beaux visuels d’enfants aux masques de pierrot sont signés Paz Comunicação Estratégica (São Paulo).

 

 

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.