actu_10557_vignette_alaune

Les chinois brûlés à vif

Sensibiliser l’opinion publique à la disparition de la couche ozone n’est pas communication aisée. The China Environmental Protection Foundation a donc décidé de matérialiser son discours via un T-Shirt au visuel effrayant.

Troué au niveau du dos, il donne l’impression que chaque morceau de tissu manquant est le fruit d’une très forte brûlure. Et qui dit brûlure, dit cancer de la peau ou autres problèmes de santé graves causés par une surexposition aux rayons ultraviolets. D’où la grande urgence de prendre au sérieux la protection de la couche d’ozone.

Le claim : The moment when ozone disappears, the moment the skin gets charred!

 

Agence Dentsu (Beinjing)
Via I believe in Advertising

 

Une très belle réalisation de cette fondation, pour la protection de l’environnnement en Chine, qui fait toujours preuve d'une grande créativité.

En 2009, en réponse à la forte augmentation de la pollution, The China Environmental Protection Foundation avait fait appel à l’artiste artiste Yong Liang Yang pour réaliser des Shanshui traditionnels qui utilisaient des images du monde moderne (voitures, usines, poteaux électriques…). Une vision forte de la Chine dans quelques décennies si ses habitants continuent de faire de l’environnement un véritable gâchis.

 

 

 

 Let the Hills be Hills and the Rivers be Rivers, Leave Nature Alone, Don't Let Nature Come to an End.  

Ces trois visuels ont été largement diffusés dans les endroits publics à forte affluence, notamment le métro.

 

 

En  2010, la fondation, en collaboration avec l’agence DDB Shanghai, remportait le grand prix des Green Awards qui récompensent les meilleures initiatives créatives « vertes ». 

Une opération de street-marketing qui incitait les citoyens à privilégier la marche, à l’utilisation de la voiture. Les passages piétons avaient été remplacés par un dessin géant d’arbre. A chaque traversée, les piétons, dont les semelles étaient au préalable recouvertes d’encre verte, participaient à le reverdir. 

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.