habillage
actu_16322_vignette_alaune

Le Touch Rugby à l'assaut de l'Angleterre

Le 6 mars 2013

Le Touch Rugby, c'est comme du rugby mais sans les placages. Ce sport qui nous vient d'Australie veut convaincre les anglais. Une première campagne qui ne néglige aucun canal.

Inspiré du rugby et du jeu à XIII, le Touch est le sport le plus pratiqué en Australie et en Nouvelle Zélande où siège la Fédération internationale de Touch. Il est maintenant présent en Asie, en Europe et aux Etats-Unis. La différence fondamentale avec le rugby tient du fait que les joueurs stoppent la progression des joueurs de l'équipe adverse par un simple contact et donc sans placages. Convivial et accessible à tous, quel que soit l’âge ou le sexe, ce sport présente de nombreux avantage pour la santé.

Afin de promouvoir cette discipline à travers le Royaume-Unis, O2 et RFU organise l’O2 Touch Tour. Lancée officiellement à Truman Brewery à East London, l’opération est parrainée par la team des Intouchables, constituée, entre autres, d’athlètes masculins et féminins, de coureurs, du chorégraphe de la chanteuse Rihanna et du rappeur Dizze rascal, ainsi que d'un ancien joueur du Leicester Tiger. La danseuse Flavia Cacace et les joueurs de rugby anglais Mike Brown, Brad Barritt et Alex Goode sont également parrains de l'opération. Leur mission sera d'insuffler à leurs interlocuteurs les sentiments de plaisir, de partage et de bonne santé physique que procure la pratique du Touch.

La RFU, en collaboration avec O2, s'est engagé à créer 75 nouveaux centres de Touch d’ici Juin 2013 et 100 autres en 2013/2014. Pendant deux mois, avec les Intouchables, ils partiront visiter Birmingham, Manchester, Nottingham, Bristol, Plymouth, Portsmouth, Southampton, Sheffield, Hull et Norwich pour promouvoir cette discipline et toucher de nouveaux adeptes. Cette initiative, s'accompagne du film « O2 : The Untouchables » diffusé sur le web. Il est signé VCCP.

 

O2 est une entreprise britannique de télécommunications spécialisée dans la téléphonie mobile.

 

 

L'ADN - Le 6 mars 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.