habillage
actu_13879_vignette_alaune

Le PDG sur son trône

Le 12 juill. 2012

Simon Griffiths, PDG australien, filmé 24h sur 24, restera collé à son trône tant qu'il n'aura pas récolter des fonds… pour acheter des cabinets aux plus pauvres. Une cause plus noble qu'elle n'en n'a l'air.

Le projet s’intitule Who gives a crap qui pourrait se traduire en français par « On s’en tamponne le coquillard ».  Il s’agit d’une campagne de crowdfunding philanthropique de vente de papier toilette. Par sa détermination à siéger au petit coin depuis le 9 juillet dernier, Simon Griffiths, co-fondateur et PDG de Good,  compte vendre assez de sa « First Edition » de rouleaux hygiéniques recyclés pour pouvoir ensuite reverser 50% de ses bénéfices à la construction de toilettes dans les pays sous-développés.

 

Simon Griffiths restera assis jusqu’à atteindre au minimum la somme de 50 000 dollars via IndieGoGo, l'équivalent mondial de Kickstarter. Si les 100 000 dollars sont atteints, les rouleaux pourront être enfin commercialisés dans les supermarchés australiens. En attendant, pour le meilleur, et surtout pour le pire, vous avez la possibilité de l’épier sur whogivesacrap.org.

 

Une initiative osée pour un grave problème de société. Aujourd’hui, 2,4 milliards de personnes (près de 40% de la population mondiale) n'ont pas accès aux services de base d'assainissement. Il en résulte des maladies d'origine hydrique qui tuent 4 000 enfants âgés de moins de cinq ans tous les jours.

 

C'est pourquoi Simon Griffiths et son équipe ont créé Who gives a crap, une nouvelle ligne de papier toilettes. 50% de ses bénéfices seront reversés pour des projets d’assainissements à WaterAid qui aide les personnes les plus pauvres du monde à accéder à l’eau et à l'hygiène.

 

Seul bémol, la « First edition » n’est expédiée qu’en Australie et aux Etats-Unis.

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.