actu_18626_vignette_alaune

L'art en un clic

Google ajoute 5000 nouvelles oeuvres à son musée virtuel et ouvre les portes de Versailles et de la Monnaie de Paris. Des trésors culturels du monde entier, rassemblés dans son institut, à portée de clic.

La firme s'est en effet associée à des centaines de musées, d'institutions culturelles et d'archives pour héberger en ligne des trésors culturels du monde entier. Cet espace, baptisé l’Institut Culturel, répertorie les différentes collections envoyées par ces partenaires : peintures, dessins, sculptures, objets religieux, monuments, photos historiques et précieux manuscrits sont ainsi proposés aux internautes avec également, pour agrémenter leur visite, des vidéos commentées, des audioguides, des notes, des informations détaillées, des cartes, entre autres.

Deux partenaires français participent à cette initiative : le Château de Versailles et la Monnaie de Paris.
Le Château de Versailles propose l’exposition Immortaliser Versailles dédiée aux archives photographiques du Château. Il ne s’agit pas de la première collaboration du genre entre les deux protagonistes : leur association a débuté en 2009, avec la visite virtuelle des jardins via Street View ; suivi de Art Project en 2010 ; et de la galerie de l’Histoire du Château en 2012.

 

La Monnaie de Paris propose également sa première exposition sur l’Institut Culturel : celle-ci propose, aux internautes, de mieux connaitre l’histoire de la Monnaie de Paris et de ces savoir-faire ancestraux encore pratiqués aujourd’hui par 150 ouvriers dont 50 artisans d’art.

 

L’Institut Culturel Propose en sus d’explorer les intérieurs des deux premiers musées chinois via Street View; d’apprécier la collection d’art d’enfants en Norvège; de découvrir le livre de sorts appelé Pustaha; ou tout simplement de naviguer à travers l’une des 12 galeries crées par des directeurs de musées.

« La mission de Google est d'organiser les informations à l'échelle mondiale dans le but de les rendre accessibles et utiles à tous. L'Institut culturel a pour but de rendre accessible aux internautes des éléments importants de notre patrimoine culturel et de les conserver sur support numérique afin d'éduquer et d'inspirer les générations futures. », précise Google.

 

Un projet rendu possible grâce à Art Project qui rassemble 40 000 images haute résolution d'œuvres d'art partagées par divers musées dans plus de 40 pays (château de Versailles et la Maison Blanche,…); et le projet World Wonders qui présente des sites du patrimoine mondial des époques moderne et antique, à l'aide de Street View, de la modélisation 3D et d'autres technologies Google (Stonehenge, la Grande barrière de corail,  entres autres).

 

 

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.