actu_26971_vignette_alaune

L'acteur qui avait joué le plus de fois la mort

Le 19 juin 2015

Pour sensibiliser au don d'organes, l'Agence de la biomédecine et DDB Paris lancent une campagne dont le protagoniste est un acteur spécialisé dans la mort. Et le spot ne manque pas d'humour... la mort lui va si bien.

Si James Bond ne vit que deux fois, Robert Cronejager a quant à lui fait de la mort sa spécialité. Mais comme il le précise sur son compte Twitter, il a tout de même attendu sa troisième mort pour parler de sa position sur le don d’organes à ses proches. Dommage. Ce fameux Robert Cronejager est le héros d'une campagne lancée par l'Agence de la biomédecine et son agence DDB Paris pour sensibiliser les foules et plus particulièrement les jeunes à la question du don d’organes.

Le spot tape en plein cœur de sa cible : les 16/25 ans. En ce sens, un large dispositif a été mis en place sur net : une page Allociné avec biographie, photos et bandes-annonces, mais aussi un compte Twitter où Robert Cronejager commente les sujets philo du bac 2015 : « #BACPHILO "Suis-je ce que mon passé a fait de moi?" Si mon passé m’a tué (et pas qu'1 fois) puis-je avoir un avenir? #laphilocestfacile ». Mais surtout avec un spot tourné en anglais qui reprend les codes des grands blockbusters américains, la campagne a ce petit quelque chose qui la rend plus sexy que les autres.

D'autre part, la campagne fait preuve d’une partialité à toute épreuve. Robert Cronejager ne précise pas s’il y souhaite donner ses organes ou pas. Il serine juste à l’internaute qu’il en parle avec ses proches et que tout le monde ferait bien de faire de même.

Le spot fait partie d’une campagne lancée à l’occasion de la journée nationale du don d’organes et de la greffe organisée par Biomedecine qui a lieu lundi 22 juin.

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.