premium 1
premium 1
actu_10902_vignette_alaune

La vérité sans filtre

Le 4 nov. 2011

Fini les héros masqués des temps modernes, ici la représentation est celle d’un homme avide de profit qui se cache derrière des stratégies marketing, sans se soucier des conséquences.

De Facto lance une nouvelle campagne choc destinée à susciter une réflexion quant à la légitimité des pratiques de l’industrie du tabac. Pour une fois il ne s’agit pas de fustiger les consommateurs, mais ceux qui tirent les ficelles de ce marché très prolifique. La figure de l’industriel est placée au cœur de la campagne sous un masque noir. 

La campagne, signée du Collectif 8x1, est diffusée en TV via deux spots, dont le premier est un teaser. Elle est également relayée en affichage dans les écoles secondaires, les collèges et les universités du Québec et de Montréal et sur les réseaux sociaux. Chaque visuel est accompagné d’un QR Code qui est lié directement au site de l’association.

 

 

 

En 2010, De Facto dénonçait  l’une des plus récentes ruses de l’industrie du tabac : la mise en marché de produits du tabac dans des emballages au look très attrayant : colorés, toujours plus séduisants, ils sont présentés dans de nouveaux formats, ou encore, ils ressemblent à de petits appareils électroniques très populaires (cellulaire, ipod, etc.)

 

 

Anciennes campagnes:
2010: Les saveurs nous tuent.
Les bonbons ont toujours eu la côte auprès des jeunes. Il semble que l’industrie du tabac ait flairé l’opportunité et voilà que, depuis 2003, des dizaines de produits aromatisés inondent le marché canadien avec une panoplie de saveurs bonbons, telles que chocolat, fraise, et même barbe à papa .

 

2009 : Ils nous tuent.
De Facto lance une campagne dénonçant les pratiques de l’industrie du tabac et l’aspect meurtrier des produits (… qui nous tuent).

 

2007 : Qui est à la base de tout ça ?
De Facto lance sa première campagne provinciale. Cette campagne dénonce les conséquences dramatiques des stratégies de l’industrie du tabac en posant des questions chocs.

 

2006 : Toujours présent ?
De 2004 à 2006, De Facto continue sa présence dans les écoles avec une série de messages sur les produits de l’industrie du tabac.

 

2003 : Une campagne qui frappe.
De Facto lance sa toute première campagne.



 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.