premium 1
actu_18962_vignette

La poule qui pondait des bières

Le 4 nov. 2013

Rien n’arrête Andes. Après avoir mis sur pied des projets ubuesques pour préserver les buveurs de bières, la marque dévoile un spot hilarant pour Barley Wine Andes.

La bière argentine Andes a expérimenté à peu près tout ce qui se faisait de près ou de loin pour permettre aux hommes de boire leur bière tranquille, sans avoir à rendre de comptes à leurs femmes. On se souvient du Friend Recovery, un mannequin sur lequel était projeté le visage de ceux privés de sorties pour pouvoir quand même profiter de leurs potes ; de Teletransporter, une machine placée dans les bars qui permet de recréer une ambiance, afin de faire croire à sa copine qu’on est chez sa vieille mère, au bureau, coincé dans le métro…. Ingénieux ; enfin, l’arme ultime, le Gran Rescate qui permet de programmer son enlèvement lors d’un anniversaire, un mariage, une cérémonie, barbants.

 

Des petits bijoux d’ingéniosité conçus avec minutie par l’agence Del Campo Nazca Saatchi & Saatchi et qui procure à la marque une image branchée et sympathique. Aujourd’hui, l’agence donne dans un autre genre : elle signe un film publicitaire pour la nouvelle gamme de bière Andes, la Barley Wine Andes, totalement barré. Cette fois-ci pas de mise en scène, pas d’artifices, seulement une poule choyée par ses propriétaires. Une autre façon de conter l’histoire de la poule aux œufs d’or, à ce détail près, celle-ci subit à la fin un destin funèbre… Ces propriétaires ayant visiblement un peu trop consommé de Barley Wine Andes. Faut-il se féliciter que la marque la produise en série limitée ?

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.