habillage
premium1
premium1
actu_15270_vignette_alaune

La guerre du ranking est déclarée

Le 3 déc. 2012

Bing met en garde les Shoppers. Ne vous faites pas « scroogleliser » pendant la période des fêtes. Une attaque sans détour, voire même agressive, de Microsoft à Google.

Le moteur de recherche Bing (Microsoft Corp) lance aujourd'hui une campagne nationale qui dénonce les pratiques douteuses de "Google Shopping". Selon Bing, le nouveau système de Google basé sur un fonctionnement "pay-to-grade" fausse les résultats de recherches en privilégiant les e-commercants prêts à mettre la main à la bourse. Leurs produits apparaitraient automatiquement en début de liste.

Des pratiques commerciales honteuses que Bing souhaitait dénoncer, tout en mettant en exergue la grande honnêteté de son propre moteur de recherche. Don’t Get Scroogled! dénonce Microsoft en affichant un logo sur son site aux couleurs de Google. Selon Bing, les moteurs de recherche devraient aider les consommateurs à obtenir les meilleurs prix et les choix les plus pertinents lors de l'achat. Les résultats de recherche sont une chose, les annonces en sont une autre. Les consommateurs sont donc invités à visiter le site http://www.scroogled.com pour en apprendre davantage sur la façon d'éviter d'être « Scroogled », traduction littérale « se faire avoir par Google », « Scroogled » étant une contraction de « to screw » (se faire avoir) et de « Google » .

« Au début, Google prêchait, "Don't be evil" ("Ne soyez pas malveillant", NDLR), mais tout ça a changé le 31 mai 2012. C'est là que Google Shopping a annoncé une nouvelle initiative : désormais, l'ensemble de leurs résultats en matière de shopping sont des annonces commerciales » explique le site.

Des principes d’équitabilité, d’honnêteté, de transparence et de respect du consommateur que souhaite inculquer Bing à Google Shopping. Il appelle le moteur de recherche à revenir à la raison et à cesser cette pratique de «pay-to-rank». Un engagement qui prête à sourire. Mais notre Robin des bois du e-commerce est-il exemplaire ? Comme le souligne Danny Sullivan sur le site Search Engine Land, pour être référencé sur Bing Shopping, il faut passer par son partenaire Shopping.com qui est... payant !

Enfin, une petite anecdote, Bing n’a visiblement pas tenu compte de l’histoire de Daniel Brandt, le développeur de Scroogle (un module qui permettait de « nettoyer » les résultats de recherche Google afin d’éviter toute forme de traçage de l'internaute) a fermé en février 2012.

 

Reste à savoir comment réagira Google à tant d’agressivité…

 

L'ADN - Le 3 déc. 2012
premium 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.