actu_23634_vignette

John Lewis, Sam et Monty le Manchot

L’enseigne anglaise dévoile son nouveau spot pour les fêtes avec Monty le manchot trop mignon. On craque.

Chaque année, les spots de John Lewis sont attendus avec impatience : tout le monde sait quels moyens sont dépensés par la marque pour nous faire rêver le temps d'un flocon. Et depuis 2011, elle ne cesse de nous faire craquer de tendresse. L’année dernière, c’était une fable animée avec un ours et un lièvre. Cette année, c’est l’histoire de l’amitié entre Sam, un petit garçon et Monty son "vrai" Manchot. Et Monty est bien un manchot et non un pingouin! L'amalgame est souvent fait entre ces deux animaux pourtant bien différents : les pingouins vivent dans l'hémisphère nord et peuvent voler tandis que les manchots, vivent dans l'hémisphère sud et ne peuvent décoller du sol. Pour en revenir au conte, Monty le manchot, est un compagnon de jeu idéal qui accompagne Sam où qu’il aille, dort avec lui, joue à cache-cache. Mais si Monty est heureux, il lui manque l’Amour avec un A plus grand que celui de l'amitité. Le petit garçon lui offre alors un cadeau inespéré…

A travers cet adorable conte, John Lewis déballe son amour pour les beaux cadeaux : ceux auxquels on rêve pour Noël.

Et comme chaque année, la marque, accompagnée de son agence Adam&Eve DDB ne se contente pas d’un spot, même si celui-ci a été visionné plus de quatre millions de fois en une semaine. Il transforme le petit Manchot en véritable star et le fait glisser sur le tapis rouge. Un livre de l’histoire, une application sur mobile et tablettes, un jeu interactif en ligne, un refuge banquise spécial Monty en magasin ou des lunettes racontant une histoire « Monty’s Goggles » sont créées. Et les comptes Twitter de Monty et sa surprise sont également animés !

Sans oublier la peluche de Monty qui est disponible à la vente dans le magasin de John Lewis (12 livres) à Oxford Street, et dans lequel a été mis en place grâce à Microsoft, un dispositif permettant à tous les enfants de scanner leur peluche préférée et de la voir transformée en 3D, à échelle plus grande. Ils pourront ainsi les voir se réveiller, danser et interagir avec.

Quand j’étais petite, j’adorais les Diplodocus…

 

Plus d'informations sur le site John Lewis

Chanson Real Love’ par Tom Odell – titre original de John Lennon.

 

   

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.