habillage
premium1
actu_15311_vignette_alaune

Haro sur les gros salaires

Le 5 déc. 2012

Quitte à les payer plus, autant les faire payer plus. YWCA s’attaque avec humour aux hommes pour dénoncer les inégalités salariales en Nouvelle-Zélande.

Depuis le début du mois et jusqu'à la fin de l'année, les femmes travaillent gratuitement en Nouvelle-Zélande. Une situation inacceptable pour YWCA qui se bat quotidiennement pour l'autonomisation des femmes et des filles tout en favorisant leur santé ainsi que leur sécurité physique et économique.

En moyenne, les femmes de Nouvelle-Zélande sont payées 10% de moins que leurs homologues masculins. Un fait qui n’est pas passé inaperçu par les Nations Unies. Les 23 experts du Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard de femmes n’ont pas caché leur déception, en juillet dernier, lors de l’examen de la situation des femmes en Nouvelle-Zélande, face aux « reculs » et « régressions » constatés dans ce pays en matière d’égalité salariale.

Une position défendue par YWCA qui, par des actions de street marketing assez amusantes, tente de faire prendre conscience à l’opinion publique de cette injustice. L’association prend le contrepied des inégalités salariales et par conséquent fait payer 10% de plus aux hommes. Même si le procédé est amusant, il n’en demeure pas moins que boissons et aliments deviennent tout de suite plus chers. Aujourd’hui, elle dévoile un spot signé DDB Group New Zealand qui reprend le même principe. Un homme qui sort du parking et au moment de payer se sent piégé. Bienvenue dans la réalité féminine… Une invitation à signer la pétition Demand Equal to pay.

 

 

L'ADN - Le 5 déc. 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.