premium 1
actu_25599_vignette_alaune

Grillée si t’es photoshopée

Le 24 mars 2015

L’Assemblée Nationale veut combattre les troubles alimentaires : une proposition d’amendement visant à indiquer qu’une photo a été retouchée prévoit une amende de 37 500 euros pour les diffuseurs qui ne le respecteraient pas.

L’amendement présenté le 13 mars dernier à l’Assemblée Nationale fait un pas de plus dans la lutte contre les troubles alimentaires. Le texte stipule que « les photographies à usage commercial de mannequins (…) dont l’apparence corporelle a été modifiée par un logiciel (…) afin d’affiner ou d’épaissir la silhouette du mannequin doivent être accompagnées de la mention : ‘Photographie retouchée’ ».

L’idée : combattre les troubles alimentaires qui peuvent être entraînés par l’image du corps véhiculée par ces clichés retouchés, notamment auprès des jeunes filles. « Ces images peuvent conduire des personnes à croire à des réalités, qui très souvent, n’existent pas et les entretiennent dans la spirale de la maigreur extrême ».

Le texte précise néanmoins qu’il ne s’applique qu’aux retouches qui portent sur un affinement ou un épaississement de silhouette. Pas de souci donc pour vous faire retoucher la bouche, les yeux ou le nez à l’excès ; idem s'il s'agit de parfaire votre bronzage ou éclaircir votre peau. Enfin, le texte ajoute qu’il ne s’applique pas aux « photos de communication politique ». Soit.

L’amendement vient compléter ceux d’Olivier Véran. Le député PS voulait interdire le recours aux mannequins « dénutris ». Une proposition qui a été rejetée mercredi dernier… Par ailleurs, Valérie Boyer proposait déjà en 2009 une loi visant à mentionner sur les photos publicitaires les retouches par ordinateur. Si les initiatives en ce sens se font de plus en plus nombreuses, restent à voir quand est-ce qu’elles pourront réellement être appliquées.

En attendant, le mystère des photos de Cindy Crawford reste entier.

 

 

 

 

 

 

 

Source photos : Le Huffington Post

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.