habillage
premium1
premium1
actu_19630_vignette

Fashion or Porn ? Tentez le quizz !

Le 18 déc. 2013

Sommes-nous capables de différencier porno et mode en terme d’images ? NSS Mag pose la question aux internautes à travers un quizz explicite.

 

L’utilisation de l’érotisme, voire du porno, dans la publicité a pris son essor dans les années 90. Depuis, l’utilisation des corps nus et du soft porn s’est banalisée, certaines marques en ont fait leur cheval de troie publicitaire (American Apparel, Sisley...). Les marques de haute-couture n'échappent d’ailleurs pas à la règle (Dolce Gabbana, Chanel, Dior, Tom Ford, Yves Saint Laurent), pour ne citer qu’elles. A noter qu’Yves Saint-Laurent avait déjà posé nu sur une affiche 1973.

Le maître du porno chic et sulfureux Terry Richardson est aujourd’hui sollicité de toute part : celui à qui l’on doit le clip très dénudé  « Wrecking ball » de Miley Cyrus et une série de photos plus que trash, est également à l’origine de séances de shooting pour Bulgari, Mango, Princesse Tam-Tam…

 

Les frontières entre la publicité et le porno s’avèrent ainsi de plus en plus minces. Déjà en 2004, William Endres et Christophe Hug dans Publicité & Sexe-Enjeux psychologiques, culturels et éthiques dressaient ce constat : « Les images à caractère sexuel sont communes dans la publicité depuis longtemps. Cependant, depuis les dernières décennies, l’imagerie devient plus explicite, plus commune. De nombreuses publicités sont proches de la frontière avec la pornographie. La publicité adopte même parfois ses conventions visuelles et messages. La question ne se limite donc pas seulement au fait que nous soyons inondés avec des images sexuelles, mais aussi de quel type d’images sexuelles il s’agit. Par exemple, de nombreuses publicités ne montrent que des parties du corps. Les femmes ou les hommes dans ces publicités ne sont même plus des personnes à part entière. Ils sont réduits à des parties et cela s’approche des conventions de la pornographie ».

 

Pas convaincu ? Le magazine de mode italien NSS Mag nous donne l'ultime preuve de ce mélange des genres. Un simple quizz, baptisé Fashion or porn, soumet une quarantaine de questions aux internautes : il présente des détails d’images au participant qui doit ensuite en déterminer la catégorie. Attention aux mauvaises surprises… rien n'est floutté.

Fashion or porn a été créé en interne par nssfactory.com. Selon ce dernier, le jeu aurait déjà été testé par 3 millions d’internautes.

 

Adrien de Blanzy - Le 18 déc. 2013
premium 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.