habillage
actu_16006_vignette_alaune

Facebook confie ses émoticons à un pro de Pixar

Le 12 févr. 2013

Facebook soigne ses émoticons. Le site vient de faire appel à Matt Jones, artiste de Pixar, pour leur donner plus de réalisme et de subtilité.

Les émoticons aujourd’hui ne peuvent pas transmettre des émotions complexes telles que la contemplation, l'admiration, l'affirmation, l'amour maternel, la détermination, le dévouement, la résignation ou encore la gratitude. Facebook a dont fait appel à Matt Jones, illustrateur chez Pixar et storyboarder au studio Wallace et Gromit, pour donner plus de profondeur à ces petites images numériques et peut-être créer un langage universel.

"Chez Pixar nous accordons une place importante aux états émotionnels et ce, chaque jour, sur chaque dessin que nous réalisons. Notre travail repose sur des années d’observations, nous étudions constamment les gestes et les expressions des gens dans la vie réelle.", déclare Matt Jones.

Une tâche qui ne devrait pas s'avérer trop compliquée pour ce professionnel, habitué à donner vie à des objets en tout genre pour Pixar. Matt Jones a d'ailleurs récemment étudié en profondeur les expressions faciales en travaillant sur The Inside Out (sortie prévue en 2015), le nouveau film de Pete Docter (réalisateur de Up et Monsters, Inc), qui nous plonge dans le cerveau d'une jeune fille. Il a collaboré sur ce projet avec Paul Ekman, psychologue américain et l'un des pionniers dans l'étude des émotions et de leurs relations aux expressions faciales. Dacher Keltner (codirecteur de l'Université de Californie-Berkeley au programme Greater Good Science) est un associé de Paul Ekman. Il travaille avec Facebook sur ce projet d’amélioration des émoticons. Lorsqu’il a eu vent du projet The Inside Out, il a contacté Paul Ekman qui lui a présenté Matt Jones.

Dacher Keltner a commencé par donner à Matt Jones quelques émotions classiques universelles à traduire en émoticon comme la colère, le dégoût, la peur, la joie, la tristesse et la surprise. Puis, pour corser l’affaire, il lui a proposé d’illustrer quelques expressions tirées de L'Expression des émotions chez l'homme et les animaux de Charles Darwin. Ce livre répertorie les différentes manières dont les animaux et les humains expriment et signalent aux autres leurs émotions. Les premiers essais de Matt Jones ont bluffé Dacher Keltner : « Il utilise des lignes simples pour les mouvements musculaires du visage, et quand vous les regardez, vous ne pouvez dire que," wow ", tant il y a d'expressivité. ». « Ce que nous devons viser est une lisibilité immédiate, tout comme ce que nous faisons dans les dessins animés. »

Actuellement, Matt Jones teste les couleurs. Il a essayé la couleur bleue Facebook mais ceux qui ont vu ces émoticons ont déclaré ne voir juste que des petits bonhommes victimes d'hypothermie. Il souhaite également tester sur eux la 3D et l’animation. Pour l'instant Facebook n'a pas communiqué sur la date de sortie de ces émoticons.


(Illustration of grief from The Expression of the Emotions in Man and Animals via http://en.wikipedia.org).

 

Source: http://www.buzzfeed.com

 

L'ADN - Le 12 févr. 2013
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.