actu_12155_vignette_alaune

Eva Longoria veut nous broyer le cerveau

Si certains tentent de capter des espaces vides de votre cerveau, les « autres » ont le projet délibéré de mettre la main dessus. Eva Longoria et Will Arnett plus cyniques que jamais.

La télévision est chronophage et bien plus que vous ne l’imaginez. Lorsque vos parents vous mettaient en garde contre les dangers du petit écran, ils en ignoraient les effets néfastes : état de semi-hypnose et affaiblissement des méninges. Des informations pourtant fournies par Herbert Krugman, directeur de la recherche sur l’opinion publique à la General Electric (GE) quand dès 1969 il constate qu’à partir d’une minute de télévision, les ondes cérébrales (activité, raisonnement) passent de la fréquence bêta, à la fréquence alpha. Ainsi, le cerveau serait plus actif pendant le sommeil que face au petit écran qui le rend plus malléable.

Des données qui n’ont pas échappés aux membres de la communauté Hulu et ils sont bien décidés à mettre le grappin sur vos neurones. Quand Patrick Le Lay déclarait "Ce que nous vendons à coca-cola, c'est du temps de cerveau humain disponible", eux revendiquent, dans un élan d'honneteté d'un cynisme hors-catégorie, à combler tous les vides restant.

Le site web gratuit Hulu propose des vidéos à la demande, des services de partage de vidéo et aujourd’hui, grâce à Hulu Plus, la possibilité de les visionner  via les consoles Nintendo Wii et Nintendo 3DS. Les séries comme Up All Night et Desperate Housewives (dont Eva Longoria et Will Arnett sont les héros respectifs) sont donc accessibles à tous moments et sur tous les supports (tablettes, smartphone, consoles, télé, Nintendo Wii et Nintendo 3DS).

L’annonce signée Crispin Porter + Bogusky's met en exergue la connivence entre Eva Longoria et Will Arnett, deux membres de cette communauté extra-terrestre. Ils sont bien décidés à faire de nos petits cervelas, des cerveaux de petits hommes verts.

So Much Watching to Watch a été présenté pour la première fois aux Academy Awards. On suit Will Arnett dans la rue, puis dans un café et force est de constater que chaque humain est connecté à Hulu. L’annonce se termine par Will Arnett  qui déclare : "Sur Hulu, il y a plus de programmes, de séries proposées que de tentacules dans mon ....". Sur ce, un appendice vert sort de son postérieur pour venir se greffer au cerveau humain. 

An evil(er) plot to destroy the world. Enjoy.

 

Déjà, pendant le Superbowl, Will Arnett offrait aux téléspectateurs une visite de son Huluboratory et, le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il apprécie particulièrement la bouillie de cerveau humain ... avec une pointe de menthe. It’s hot !

 

 

 

Ancienne campagne

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.