habillage
premium1
premium1
actu_18359_vignette_alaune

Des legos pour sauver la momie

Le 19 sept. 2013

Le Musée Fitzwilliam a utilisé la petite brique légendaire pour restaurer le cartonnage funéraire d’une momie. Preuve que LEGO n’est pas fait que pour les enfants.

Le Musée de Cambridge abrite en ses murs un superbe vestige de l’époque des pharaons : une momie découverte en 1896  dans le Ramesseum à Thèbes. Malheureusement, son cartonnage funéraire a subi les aléas du temps. Composé de plâtre, de lin, de colle, il n’a pas résisté à l’humidité et sa structure, au niveau du poitrail, s’effondre peu à peu, tout comme le décor peint qui s’effrite. Le fait que le visage de bois doré avait été arraché par des pilleurs de tombe, tout comme la momie, n’a rien arrangé.

Dans un premier temps, les conservateurs du Musée ont tenté d’insuffler un peu d’humidité au cartonnage pour pouvoir le remodeler, mais ce projet fût vite abandonné aux vues des risques d’effondrement.
Ils ont alors décidé de soumettre ce casse-tête, en partenariat avec le Ministère, à des  étudiants ; et c’est David Knowles qui a remporté le défi. Il a imaginé six petites structures internes composées de LEGO et rembourrées aux extrémités. Placées dans les entrailles du cartonnage, elles permettent de maintenir dans la durée, les travaux de rénovation de Sophie Rowe, conservatrice du musée. Cette dernière avait utilisé au préalable une combinaison de cadres en bois et des matériaux traditionnels de moulure pour travailler sur le cartonnage funéraire.

- itv news a consacré un reportage au sujet -

L'ADN - Le 19 sept. 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.