premium 1
premium1
actu_18207_vignette_alaune

Des Déesses aux secours des citoyennes

Le 9 sept. 2013

L’Inde maltraite ses déesses pour dénoncer les violences domestiques faites aux femmes. Une campagne choc pour secouer les vieux tabous.

Save Our Sisters (Save the Children ) a créé des images choquantes de divinités hindoues maltraitées. Des visuels signés Taproot qui interpellent sur la violence en Inde et l’exploitation sexuelle.

 

Les annonces précisent : «Priez pour que nous ne voyons jamais ce jour. Aujourd'hui plus de 68% des femmes en Inde sont victimes de violence domestique. Demain, il semble qu'aucune femme ne puisse être épargnée. Pas même celles que nous prions. »

Fin 2012, le monde entier avait été choqué par l’histoire de Jyoti Singh, violée collectivement à New Delhi, puis décédée. A l’époque des dizaines de milliers d'Indiens étaient descendus dans les rues pour manifester leur indignation. Cette jeune femme de 23 ans est devenue le symbole d’une génération de femmes prêtes à dénoncer les abus coûte que coûte. Les sujets du viol et de la violence domestique en Inde ne sont plus tabous. Selon la BBC, 244 270 crimes contre les femmes ont été signalés l'année dernière.

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.