habillage
premium 1
premium1
actu_17984_vignette_alaune

De la musique en comprimés

Le 15 juill. 2013

Fini les antibiotiques, place aux pilules musicales. Quelques notes pour soigner les maux : une idée originale de l’Orchestre Philharmonique du Japon.

Dans une tentative ultime de redonner à la musique classique ses lettres de noblesse, l’Orchestre Philharmonique du Japon a décidé de faire bouger les lignes de la musique classique et des préjugés que certains en ont. En finir, avec ces idées préconçues qui assimilent les amateurs de classique à un auditoire décrépi et poussiéreux. Car si la musique sait adoucir les mœurs, elle peut également soigner les maux. L’Orchestre Philharmonique a donc décidé d’ajouter à sa casquette de diffuseur, celle de prescripteur… médical.

En collaboration avec l’agence I&S BBDO, l’Orchestre a mis au point une série de petites pilules magiques, sous forme de carte micro sd. Chacune renferme un des chefs-d’œuvre du répertoire classique par symptôme. Halte aux peines de cœur, au manque de sommeil, à la fatigue et aux maux d’estomac. Mozart avec Petite Musique de Nuit est par exemple conseillé en soin pré-natal, la Symphonie n°10 de Gustav Mahler soigne les insomnies et, très étonnant, la Première Symphonie de Brahms est fortement recommandée en cas de constipation. C’est ce qu’on appelle des thérapies médicamenteuses musicales.

Via http://www.limelightmagazine.com.au

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.