habillage
actu_24044_vignette

Cuisine cracra

Le 4 déc. 2014

Qui aurait cru que notre cuisine était aussi sale et renfermait autant de bactéries invisibles ? Le Netherlands Nutrition Centre nous le prouve en images. Ça sent le moisi tout ça.

D’après le Netherlands Nutrition Centre, plus de 2000 personnes par jour sont infectées ou empoisonnées à cause de bactéries infectieuses présentes dans ce qui est censé être l’endroit le plus propre de votre maison. Ces bactéries que l’on ne peut voir sont un peu comme le monoxyde de carbone que l’on ne peut sentir et qui pourtant est parfois bien présent. Elles peuvent provenir des légumes, du plan de travail mais aussi d’assiettes sales ou « lavées ».

Pour favoriser une prise de conscience globale et changer les habitudes des habitants du Pays-Bas, le Netherlands Nutrition Center a consacré une campagne digitale à ces bactéries. Réalisée par l'agence Lemz (à l'origine de la petite fille virtuelle Sweetie dénonçant la pédophilie sur internet), The invisible made visible reprend le même principe que l’opération Rendez-moi mon air de France Nature Environnement. En novembre 2013, l’association avait placé sur un toit de Paris un cube de toile blanche sur lequel le mot « irrespirable » avait été écrit à la colle : au bout de quatre jours, les particules de pollution étaient venues se coller sur le mot, le rendant alors lisible.

Concernant les bactéries culinaires, des spécialistes ont récupéré ces germes présents dans les cuisines et les ont par la suite laissés évoluer dans un bac. Le résultat a été diffusé sur des panneaux d’affichage d’abribus via des vidéos en time lapse et sous forme de conseils en néerlandais devenus visibles grâce ou à cause des bactéries évoluant dans leur nouveau milieu : « Vous ne pouvez pas voir ce qui vous rend malades », « Remuez les aliments que vous réchauffez aux micro-ondes », « Utilisez une planche de découpe différente lorsque vous coupez de la viande »…

Le résultat est coloré et varié, voire esthétique mais en regardant de plus près, c’est surtout bien cracra. You are what you eat, thus I am a bacteria.

 


 

The invisible made visible | The Netherlands Nutrition Centre from Lemz on Vimeo

L'ADN - Le 4 déc. 2014
habillage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.