habillage
premium 1
premium 2
actu_13176_vignette_alaune

Cocaïne : mettez le nez dans la réalité

Le 21 mai 2012

Loin des paillettes, Rachel Seifert et Leo Burnett London nous propose de passer la ligne blanche avec «Unwrapped cocaïne ».

Leo Burnett London lance une campagne de soutien au documentaire de Rachel Seifert «Unwrapped cocaïne », en collaboration avec Dartmouth Films. Véritable exploration de l’univers de la drogue et particulièrement de la cocaïne, ce film tend à sensibiliser l’opinion publique sur ce que sa consommation au Royaume-Uni engendre de profondément dommageable en Amérique du Sud.

 

Cette campagne vise à offrir un plus grand impact à l’œuvre. Elle se compose d’une performance de design sonore expérientiel qui transforme un sniff de coke à Londres en une exécution sommaire à Mexico et de deux annonces très percutantes, réalisées en collaboration avec Grand Central et Stinck. Diffusés avant la sortie de «Unwrapped cocaïne », ces films mettent en évidence l'équation simple « One Line = One Life ».

 

Run for your Life se déroule dans une banlieue britannique. Un groupe de personnes toutes originaires d'Amérique du Sud courent pour échapper à la mort. Terrorisés, ils tombent morts les uns après les autres. Le dernier survivant finira sa course au pied d'un couple de fêtards prêt à sniffer.
Le spot se conclut par « For every line of cocaine snorted in the UK, a life is taken in South America.  (Pour chaque ligne de cocaïne sniffée au Royaume-Uni, une vie est prise en Amérique du Sud). 
« You can’t ignore what’s under your nose » (Vous ne pouvez ignorer ce qui est sous votre nez).

 

 

Le deuxième film The Machine met l’accent sur la dure réalité du cartel de la drogue. Les agriculteurs colombiens qui tentent de gagner modestement leur vie et les femmes obligées de servir de mules pour nourrir leurs familles, se trouvent pris au piège des belligérants et des milices.  L’annonce met en scène une machine géante, insensible, sans conscience, ni éthique, qui mange tout sur son passage.  Ses griffes mécaniques empilent des corps humains et les mélangent avec des produits chimiques toxiques pour obtenir de la poudre blanche.
Le spot se conclut par «Snort a line of cocaine and you’re fuelling the machine » (sniffer c’est alimenter la machine).

 

 

Leo Burnett a également envoyé des invitations électroniques customisées à la première du film, conçu les affiches et le site Web.

 

Ce que le trafic de cocaïne engendre aujourd’hui :
A Juarez, au Mexique, environ 15 personnes sont exécutées par jour.
Plus de 50.000 personnes, voir 100.000, sont actuellement portées disparues.
40.000 morts ces 5 dernières années dont la plupart sont des enfants.
Le commerce de la cocaïne mondiale vaut plus de 85 milliards de dollars par an. Un business plus juteux que Microsoft, Pfizer, Unilever et Boeing.
Pour chaque ligne de cocaïne sniffée dans le Royaume-Uni, une vie innocente est perdue en Amérique du Sud.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.