premium 1
actu_12660_vignette_alaune

Clint en croisade pour l'Amérique

Le 3 avr. 2012

Chrysler joue sur la fibre patriotique américaine. La marque poursuit sa campagne nationale débutée pendant le SuperBowl avec Clint Eastwood et nous dresse le portrait de quatre héros ordinaires.

 

Clint Eastwood que nous avions découvert dans la peau d’un vétéran de la guerre du Vietnam, amoureux de sa Gran Torino (Ford) en 2008, a offert une prestation remarquée à Chrysler, pendant la mi-temps du SuperBowl en février dernier. L’acteur américain s’était adressé aux millions de spectateurs via le spot « It's halftime in America» pour rassurer ses compatriotes touchés par la crise économique. Filmé dans les usines du groupe à Détroit, il scandait : « Ce pays ne peut-être mis K.O d’un seul coup de poing. Dès que nous nous relèverons le monde tremblera aux vibrations de nos moteurs ». L’annonce se concluait par le slogan « Imported From Detroit ».

« It's halftime in America» (réalisé par Wieden + Kennedy Portland) a, par ailleurs, été élu meilleure publicité automobile du Super Bowl 2012 par la chaine YouTube Ad Blitz. Le clip a été vu plus d'1,5 million de fois sur la page officielle de Chrysler. preuve que l'étincelle patriotique n'est pas prête de s'éteindre.

Aujourd’hui, la marque revient sur le devant de la scène avec quatre anonymes déjà présents dans la précédente annonce: Tommy, Shaun, Steven, et Jenny, ambassadeurs des marques Ram, Dodge, Chrysler ou Jeep. Ils sont en quelque sorte les symboles de ces américains qui ont entendu l’appel de Clint Eastwood et par cela même, celui de Chrysler. Ne jamais se replier sur soi, ni se complaire dans une situation : garder un esprit combatif et faire confiance à la nation.

Ainsi Tommy est quelqu’un qui en veut. Même si le secteur de la construction subit la crise, il ne se plaint jamais, car là où il y a un pick-up, en l’occurrence içi un Ram, il y a du travail.

Shaun est un challenger. Ce père, ancien militaire, possède une Dodge. Sa famille est ce qui importe le plus pour lui, avec son pays. Sa devise : « Maintenant que je suis revenu, je vis apprendre à mon fils tout ce que sais ».

Steven possède une Chrysler. Il a toujours grandi avec l’idée que dans la vie il faut prendre des risques pour obtenir ce que l’on veut. Son père n’est pas toujours d’accord avec lui, mais c’est ce qui fait de lui, le fils de son père.

Les parents de Jenny possèdent une Wrangler. Ils viennent de démenager et la jeune fille a du mal à s’adapter. Elle se réjouit néanmoins car sa maman vient de trouver un emploi et avec juste un peu de bonne volonté elle sait que bientôt elle aimera ce nouvel endroit.

Les quatres spot se concluent par la signature « Imported From Detroit ». On ignore si les scènes ont été tournées là-bas. Ce qui est certain c’est que Chrysler revendique son statut de marque nationale trop souvent attribué à Ford. Pourtant, dans cette campagne, la marque ne fait jamais état du fait que le contrôle majoritaire de Chrysler Group est détenu par l’italien Fiat.

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.