actu_13517_vignette_alaune

Bourreau d'enfants !

Les enfants sont injustes, les enfants sont ingrats. Jamais publicité n’a été aussi lucide et cinglante à la fois. Chapeau bas Tulipan.

 

Longtemps la marque a vanté à ses consommateurs les avantages du port de la Tulipan. Ce petit chapeau de plastique possède des supers-pouvoirs : très efficace  contre les maladies sexuellement transmissibles et la grippe A (voir le visuel ci-dessous), il ouvre de nouveaux horizons (dans les champs, tout seul ou à plusieurs) et protège surtout du terrible mini-moi.

Ce petit être chéri dès la naissance qui, au fur et à mesure de sa croissance, vous bouffe votre espace, votre énergie, votre pognon… jusqu’au trognon !! Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir été prévenus.

Dans ces dernières campagnes, Tulipan présentait de beaux tableaux de familles : un oncle et son neveu ; un jeune couple heureux de profiter de chaque moment de liberté avec leur chien… tant de personnages qui avaient choisi  simplement de se protéger des enfants.

Bien mal en profite à celle ou celui qui n’a pas su écouter les sages conseils de Tulipan. Il pourrait se retrouver comme ce vieil homme réduit à la maison de retraite par son fils ingrat. Une atmosphère lourde et pesante qui tranche avec les anciennes annonces au ton résolument léger et décalé. Une histoire néanmoins lourde de sens qui tend à responsabiliser l’être humain sur les conséquences de ses actes. « Pensez-y à deux fois avant de faire des enfants ».

 

Une campagne signée Y&R Buenos Aires comme les précédentes ci-dessous.

 

 

 

 

 

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.