Beyoncé réchauffe les téléspectateurs britanniques

Pour le lancement de son parfum Heat (Coty UK), Beyoncé a joué à fond la carte de la séduction et de la sensualité, ce qui n’a apparemment pas séduit l’Advertising Standards Authority (ASA), l’équivalent britannique de l’ARPP. Le clip met en scène la chanteuse, qui a visiblement très chaud, se trémoussant dans une robe rouge très décolletée. La reprise de Fever en bande-son renforce le caractère érotique de la scène.

La publicité réalisée par l’agence New-Yorkaise Lairds et Partners a été censurée car jugée sexuellement provocante et inappropriée pour un passage à l’heure de grande écoute.

Elle ne pourra, dorénavant, être diffusé à la télévision avant 19h30.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.