habillage
deux personnes s'embrassent avec des masques
© @ayepixel

Sur Instagram, la pop culture s’empare du coronavirus

Le 16 mars 2020

Alors que la période de confinement s’installe dans plusieurs pays pour faire face à la propagation du coronavirus, des artistes transforment leurs créations en messages de prévention.

Sur Internet, les grands événements et périodes de crise ne tardent jamais à se transformer en mèmes. Et l’urgence sanitaire que nous traversons aujourd’hui n’y coupe pas, en témoigne La Création d’Adam, célèbre fresque de Michel Ange qui connaît un certain succès auprès des artistes adeptes de la réappropriation. Bonbonne de gel hydroalcoolique, gants en latex, combinaisons de protection… Pastichées, les figures de Dieu et d’Adam dont les index iconiques se rejoignent (sans jamais se toucher) se retrouvent elles aussi en quarantaine.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Mehmet Geren (@mehmetgeren) le

Qu’il s’agisse de nous aider à relativiser, de rire de l'actualité ou de nous pousser à respecter les règles d’hygiène et de confinement, les artistes s’emparent de la crise à coups de vignettes humoristiques et de détournements. Petit tour d’horizon.

Des chefs-d’œuvre détournés

On y parle autant d'hygiène...

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par shusaku takaoka (@shusaku1977) le

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par shusaku takaoka (@shusaku1977) le

... que de la folie autour de certaines denrées « rares »...

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par karen. (@karencantuq) le

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Chloe Wise (@chloewise_) le

De l'art contemporain

Des illustrations et de la BD

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Visuals (@ayepixel) le

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Marc Dubuisson (@unpied) le

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Cécile Dormeau (@cecile.dormeau) le

Et même de l'art sacré

Réalisée par le designer chinois Duyi Han dans une église de la province de Hubei (foyer de départ de l'épidémie), la fresque The Saints Wear White rend hommage aux professionnels médicaux qui ont risqué leur vie pour soigner les malades.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Duyi Han 韩笃一 (@duyi.han) le

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Duyi Han 韩笃一 (@duyi.han) le

Margaux Dussert - Le 16 mars 2020
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.