image de lorbital reflector

Un satellite artistique en orbite autour de la Terre

Le 16 oct. 2017

Après avoir envoyé un chien, un singe, Thomas Pesquet et Tom Hanks dans l'Espace, c'est au tour d'une oeuvre d'art d'aller graviter vers d'autres horizons. Un petit pas pour l'Homme...

50 ans après le lancement de Spoutnk 1 par l’URSS, un satellite artificiel d’un nouveau genre va être lancé. Il n’a pas de but militaire, scientifique ou commercial : l’Orbital Reflector est l'objet d’une démarche purement artistique.

À l’origine du projet, l'artiste Trevor Paglen. Selon lui : « l’Art donne une raison, la permission, de regarder quelque chose ». Avec le soutien du Nevada Museum of Art et de la plateforme Kickstarter, le ballon réfléchissant imaginé par l’artiste sera lancé au printemps 2018.

Trevor Paglen: Orbital Reflector
À l’aide d’une fusée Falcon 9 (développée par SpaceX), le satellite atteindra une orbite basse. C’est à ce moment-là que sera déployé l’immense ballon réfléchissant en forme de diamant. Au fil de sa course autour de la Terre, le ballon renverra la lumière du soleil. Grâce au décalage induit par la vitesse de la lumière, durant la nuit sur Terre, il sera possible d’observer le ballon comme « un point lumineux qui flotte dans le ciel » d’après l’artiste.
image de la plateforme de lancement du ballon
Si l’Espace tient essentiellement du fantasme qui pourrait permettre de répondre aux grandes questions existentielles de l’Humanité, le voir comme un espace d’expression à part entière est quelque chose de relativement nouveau.

Si l’on s’en tient à la définition au sens strict, qualifier le ballon réfléchissant de satellite artificiel serait une erreur tant son objectif est d’un genre nouveau.

Mais si l’Orbital Reflector ne sera pas en mesure de détecter le lancement du prochain missile balistique nord-coréen ou de valider le principe d’équivalence, il flottera tout de même parmi ses congénères avec grâce et devrait offrir quelques vues assez spectaculaires pour les Terriens. S'il a été prouvé que la muraille de Chine n'est pas visible depuis l'Espace, Grâce à Trevor Paglen, il sera toutefois possible d'apprécier une construction humaine et artistique depuis la Terre.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.